La Toupie  >  Citations > par thèmes  >  Femme > 1/2

"Tourpilles", le recueil de citations


Femme

Page 1 / 2



"L'avenir de l'homme, c'est la femme. Elle est la couleur de son âme."
Louis Aragon - 1897-1982 - Le fou d’Elsa - 1963

"Je suis l'ennemi de ce règne de l'homme qui n'est pas encore terminé. Pour moi, la femme est l'avenir de l'homme, au sens où Marx disait que l'homme est l'avenir de l'homme."
Louis Aragon - 1897-1982 - Commentaire au Fou d'Elsa - 1963

"Il y a trop longtemps qu'on fait espérer aux femmes une condition sociale égalée à celle de l'homme. Quand en 1789, Olympe de Gouges présenta aux Etats-généraux au nom des femmes, son cahier de doléances et de réclamations, il lui fut répondu qu'il était inutile d'examiner la condition de la femme, attendu qu'un changement complet devant se faire dans la société, les femmes seraient affranchies de l'homme.
La Révolution éclate : On proclame les droits de l'homme ; les femmes restent serves. Ces femmes qui avaient travaillé à la Révolution croyaient naïvement avoir conquis leur part de liberté."

Hubertine Auclert - 1848-1914 - Discours au Congrès socialiste ouvrier de Marseille - 1879

"C'est que je crois qu'un homme estimera sa femme, qu'une femme cessera de se croire l'obligée de son mari, quand, au point de vue économique, tous deux seront réciproquement indépendants. C'est qu'enfin, au rebours de ce qui est socialement admis, je fais passer avant l'indépendance économique de l'homme, l'indépendance économique de la femme, parce que c'est à la femme qu'incombe naturellement la charge de l'enfant."
Hubertine Auclert - 1848-1914 - Discours au Congrès socialiste ouvrier de Marseille - 1879

"O ! Prolétaires, si vous voulez être libres, cessez d'être injustes. Avec la science moderne, avec la conscience qui, elle, n'a pas de préjugés, dites : Egalité entre tous les hommes. Egalité entre les hommes et les femmes. Ascension de toute la race humaine, unie dans la justice, vers un avenir meilleur."
Hubertine Auclert - 1848-1914 - Fin du discours au Congrès socialiste ouvrier de Marseille - 1879

"Il faut que les Assemblées soient composées d'autant d'hommes que de femmes."
Hubertine Auclert - 1848-1914 - 1885

"L'opinion des femmes doit être entendue et respectée comme l'opinion des hommes."
Hubertine Auclert - 1848-1914 - posthume, 1925

"On donne à consommer de la Femme aux femmes, des Jeunes aux jeunes, et, dans cette émancipation formelle et narcissique, on réussit à conjurer leur libération réelle. Ou encore : en assignant les Jeunes à la Révolte ("Jeunes = Révolte") on fait d'une pierre deux coups : on conjure la révolte diffuse dans toute la société en l'affectant à une catégorie particulière, et on neutralise cette catégorie en la circonscrivant dans un rôle particulier : la révolte. Admirable cercle vicieux de l'"émancipation" dirigée, qu'on retrouve pour la femme : en confondant la femme et la libération sexuelle, on les neutralise l'une par l'autre. La femme se "consomme" à travers la libération sexuelle, la libération sexuelle se "consomme" à travers la femme. Ce n'est pas là un jeu de mots. Un des mécanismes fondamentaux de la consommation est cette autonomisation formelle de groupes, de classes, de castes (et de l'individu) à partir de et grâce à l'autonomisation formelle de systèmes de signes et de rôles."
Jean Baudrillard - 1929-2007 - La Société de consommation - Denoël - 1970, page 216

"On ne naît pas femme : on le devient."
Simone de Beauvoir - 1908-1986 - Le Deuxième Sexe, tome I - 1949

"L'humanité est mâle et l'homme définit la femme non en soi mais relativement à lui; elle n'est pas considérée comme un être autonome."
Simone de Beauvoir - 1908-1986 - Le Deuxième Sexe, tome I - 1949

"C'est par le travail que la femme a en grande partie franchi la distance qui la séparait du mâle ; c'est le travail qui peut seul lui garantir une liberté concrète."
Simone de Beauvoir - 1908-1986 - Le Deuxième Sexe, tome I - 1949

"L'idéal de l'homme occidental moyen, c'est une femme qui subisse librement sa domination, qui n'accepte pas ses idées sans discussion, mais qui cède à ses raisons, qui lui résiste avec intelligence pour finir par se laisser convaincre. Plus son orgueil s'enhardit, plus il aime que l'aventure soit dangereuse: il est plus beau de dompter Penthésilée que d'épouser une Cendrillon consentante."
Simone de Beauvoir - 1908-1986 - Le Deuxième Sexe, tome I - 1949

"L'action des femmes n'a jamais été qu'une agitation symbolique; elles n'ont gagné que ce que les hommes ont bien voulu leur concéder; elles n'ont rien pris: elles ont reçu. C'est qu'elles n'ont pas les moyens concrets de se rassembler en une unité qui se poserait en s'opposant. Elles n'ont pas de passé, d'histoire, de religion qui leur soit propre; et elles n'ont pas comme les prolétaires une solidarité de travail et d'intérêts; il n'y a pas même entre elles cette promiscuité spatiale qui fait des Noirs d'Amériques, des Juifs des ghettos, des ouvriers de Saint-Denis ou des usines Renault une communauté. Elles vivent dispersées parmi les hommes, rattachées par l'habitat, le travail, les intérêts économiques, la condition sociale à certains hommes - père ou mari - plus étroitement qu'aux autres femmes."
Simone de Beauvoir - 1908-1986 - Le Deuxième Sexe, tome I - 1949

"Jusqu'ici les possibilités de la femme ont été étouffées et perdues pour l'humanité et il est grand temps dans son intérêt et dans celui de tous qu'on lui laisse enfin courir toutes ses chances."
Simone de Beauvoir - 1908-1986 - Le Deuxième Sexe, tome II - 1949 - p559

"La femme libre est seulement en train de naître."
Simone de Beauvoir - 1908-1986 - Le Deuxième Sexe, tome II - 1949

"Les femmes se forgent à elles-mêmes les chaînes dont l'homme ne souhaite pas les charger."
Simone de Beauvoir - 1908-1986 - Le Deuxième Sexe - 1949



>>> Page 2 des citations : Femme

>>> Définition : Féminisme



Accueil     Citations     Haut de page