La Toupie  >  Citations > par thèmes  >  Universel > 1/2

"Tourpilles", le recueil de citations


Universel

Page 1 / 2



"Cette élection présidentielle pourrait bien être le triomphe absolu du bonapartisme, cette culture politique dont la France ne parvient décidément pas à se défaire. Nicolas Sarkozy en est l'incarnation à lui seul. Il résume jusqu'à la caricature la modernisation de cette "société du 10 décembre" qui fit le succès, en 1848, de Napoléon le Petit : déjà à l'époque, elle ajoutait de la violence symbolique et privée au monopole étatique de la force. Mais la postérité du bonapartisme va bien au-delà des personnes. Elle s'est forgée dans et par les institutions ; pas tant dans l'élection du chef de l'Etat au suffrage universel direct que dans la concentration exceptionnelle de tous les pouvoirs en ses mains. De ce point de vue, l'histoire de la Ve République restera celle d'une accumulation progressive de puissance d'une seule autorité au prix de la dévitalisation des moindres contre-pouvoirs. Même celui que les journalistes avaient construit est en train de produire par connivence ou servitude volontaire une nouvelle oligarchie."
Paul Allies, professeur de sciences politiques à l'université de Montpellier, article "Le triomphe du bonapartisme", journal Libération du 7 mai 2007

"Abolition du droit d'héritage. - Tant que ce droit existera la différence héréditaire des classes, des positions, des fortunes, l'inégalité sociale en un mot et le privilège subsisteront sinon en droit, du moins en fait. Mais l'inégalité de fait, par une loi inhérente à la société, produit toujours l'inégalité des droits : l'inégalité sociale devient nécessairement inégalité politique. Et sans égalité politique, avons-nous dit, point de liberté dans le sens universel, humain, vraiment démocratique de ce mot ; la société restera toujours divisée en deux parts inégales, dont l'une immense, comprenant toute la masse populaire, sera opprimée et exploitée par l'autre. Donc le droit de succession est contraire au triomphe de la liberté, et si la société veut devenir libre, elle doit l'abolir."
Mikhaïl Bakounine - 1814-1876 - Catéchisme révolutionnaire

"A l'absolutisme prétendu divin, qui, nécessairement interprété par les hommes, n’a jamais produit que l’oppression mortelle, l'écrasement de l’esprit, le massacre des corps -(…]- opposons l’heureuse liberté de la diversité humaine, avec ce que nous pouvons concevoir et faire de justice faillible dans des conflits d'égoïsme universel."
Georges Clemenceau - 1841-1929 - Article du 14 juin 1899, paru dans Justice militaire en 1901

"La laïcité, c'est la disponibilité universelle du patrimoine humain, c'est la loi qui veut que chaque homme soit maître de son bien et que son bien se trouve partout où il y a des hommes."
Robert Escarpit - 1918-2000 - Ecole laïque, école du peuple - 1961

"L'économie officielle vit dans la hantise de la stabilité ou de l'équilibre. Etre plus nombreux pour aller plus vite, plus loin, produire plus, consommer plus et en plus grand nombre, tout multiplier ne peut nous installer que dans une spirale folle. Vers quoi faut-il croître et jusqu'à quand ? Qu'est-ce donc qui peut augmenter en permanence dans un organisme, un écosystème ou une planète sans les menacer ? La tumeur cancéreuse peut-elle servir de modèle universel ?"
Armand Farrachi - Petit lexique d'optimisme officiel - Page 63 - Fayard - 2007

"La paix universelle se réalisera un jour non parce que les hommes deviendront meilleurs mais parce qu'un nouvel ordre, une science nouvelle, de nouvelles nécessités économiques leur imposeront l'état pacifique."
Anatole France - 1844-1924 - Sur la pierre blanche - 1905

"Cette apparente hétérogénéité [des réactions de rejet de l'uniformisation du monde], à condition de s'appuyer sur une vision d'un ennemi global, le capitalisme, peut être un atout. Ce qui peut naître, ce n'est pas un nouveau modèle, mais de multiples autres mondes, échangeant, coexistant, s'enrichissant les uns les autres. Des principes universels se forgeront, se forgent déjà, en commun, autour de la défense des plus démunis, de l'égalité, des droits de chaque personne à une vie enrichissante, du rejet de toute domination - y compris masculine. Ils prendront différentes formes ici et là, contribuant à l'émergence d'une humanité à la fois plus solidaire et plus diverse."
Alain Gresh - Le Monde Diplomatique, octobre - novembre 2005



>>> Page 2 des citations : Universel



Accueil     Citations     Haut de page