La Toupie  >  Dictionnaire  >  Absolutisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Absolutisme


"A l'absolutisme prétendu divin, qui, nécessairement interprété par les hommes, n’a jamais produit que l'oppression mortelle, l'écrasement de l'esprit, le massacre des corps -[...]- opposons l'heureuse liberté de la diversité humaine, avec ce que nous pouvons concevoir et faire de justice faillible dans des conflits d'égoïsme universel."
Georges Clémenceau - Article du 14 juin 1899, paru dans Justice militaire en 1901


Définition de l'absolutisme


Etymologie : du latin absolutus, achevé, parfait, complet, venant de absolvere, détacher, délier, dégager, laisser libre, avec le suffixe -isme, servant à former des mots correspondant à une attitude, un comportement, une doctrine, un dogme, une idéologie ou une théorie.

L'absolutisme est une forme de régime politique dans lequel le chef de l'Etat détient tous les pouvoirs politiques, n'est assujetti à aucune loi ou Constitution et gouverne sans contrôle. Son pouvoir est lié à sa personne, ce qui le rend indépendant de tout groupe de pression.

Le terme absolutisme est principalement utilisé pour qualifier la monarchie française des XVIIe et XVIIIe siècle, appelée également monarchie absolue. Elle a atteint son apogée sous le règne de Louis XIV (1674-1715). Souverain, dit de droit divin, il n'était redevable de ses actes que devant Dieu.

Plus généralement, on utilise le terme "absolutisme" pour désigner un pouvoir exercé sans limite et sans partage.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page