La Toupie  >  Dictionnaire   >  Ajustement structurel

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Ajustement structurel /
Réforme structurelle




Définition d'ajustement structurel


Etymologie : de l'anglais structural adjustment.

Un ajustement structurel (ou réforme structurelle) désigne une mesure de politique économique dont le but est d'améliorer de manière durable le fonctionnement d’un secteur de l'économie ou d'économie entière d’un pays. Elle résulte souvent d'une évolution spontanée des facteurs économiques qui en ont dégradé la situation.

Exemples d'objectifs recherchés :
- réduire l'inflation, le chômage, les déficits publics,
- favoriser l'initiative économique, l'innovation
- améliorer le fonctionnement du marché,
- faciliter les investissements étrangers,
- lutter contre la corruption, le clientélisme
- réduire la bureaucratie,
- supprimer les entraves au développement économique.

Les réformes structurelles peuvent s'appuyer sur :
- des dispositions législatives,
- la fiscalité,
- la dévaluation de la monnaie,
- des méthodes de gouvernance,
- la diffusion de la connaissance,
- l'amélioration des infrastructures.

On appelle "politique d'ajustement structurel" un ensemble de dispositions résultant d'une négociation entre un pays endetté et le FMI (Fonds monétaire international). Ce dernier conditionne son aide à la mise en place de réformes pérennes pour améliorer le fonctionnement économique du pays.

La Banque mondiale aide les ajustements structurels par des prêts en prônant la libéralisation des échanges pour améliorer la compétitivité économique du pays.

Les politiques d'ajustement structurel, d'inspiration libérale, ont été mises en oeuvre dans de nombreux pays à partir des années 1980. Elles sont souvent critiquées quant à leur efficacité et surtout à cause des efforts extrêmes de rigueur demandés à certaines populations et de leurs conséquences dramatiques sur le plan social.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page