La Toupie  >  Dictionnaire   >  Bicéphalisme, exécutif bicéphale

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Bicéphalisme, exécutif bicéphale




Définition du bicéphalisme


Etymologie : de bicéphale, à deux têtes, venant du latin bi, double, deux fois et du grec kephalos, tête.

Le terme bicéphalisme désigne un pouvoir bicéphale, c'est-à-dire un mode d'organisation basé sur une double structure de pouvoir.

En politique le bicéphalisme caractérise un pouvoir exécutif dont les compétences sont partagées entre le chef de l'Etat et le chef de gouvernement, sans préjuger de l'importance respective de l'un ou de l'autre.

C'est en particulier le cas de la France où le pouvoir exécutif est en général bicéphale avec, selon les régimes, une prédominance du Chef de l'Etat (monarchie, Ve République) ou du chef du gouvernement (IIIe et IVe République). Cependant, le fonctionnement de la Ve République a montré que dans les périodes de cohabitation, le rôle du Chef de l'Etat s'efface au profit de celui du Premier ministre. En dehors de ces périodes-là, le Premier ministre apparaît davantage être un exécutant de la Présidence de la République qu'un véritable chef de l'exécutif tel le prévoit la Constitution de 1958.

Le bicéphalisme doit être distingué de la dyarchie dans laquelle il y a une répartition (et non un partage) du pouvoir entre les deux chefs de l'exécutif, qui ont des compétences distincts.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page