La Toupie  >  Dictionnaire  >  Coup d'Etat

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Coup d'Etat



Définition de coup d'Etat


Un coup d'Etat est la prise du pouvoir dans un Etat par une minorité grâce à des moyens non constitutionnels, imposée par surprise et utilisant la force. Les auteurs d’un coup d’État, ou putschistes, s’appuient en général sur tout ou partie de l'armée et bénéficient du soutien d’au moins une partie de la classe politique et de la société civile.

Le coup d'Etat, qui est réalisé par un petit groupe, se distingue de la révolution qui a un caractère populaire et massif.


Les caractéristiques et étapes des coups d'Etat :
  • Le secret de la préparation,
  • La conquête ou la neutralisation des organes centraux de l'Etat et des moyens de communication,
  • L'arrestation des gouvernants,
  • La légitimation du coup d'Etat par un l'approbation d'une nouvelle Constitution, par un plébiscite ou des élections.
Une des conditions de réussite d'un coup d'Etat est qu'il corresponde aux souhaits de la majorité de l'opinion publique ou qu'il soit compatible avec le contexte international.


Quelques exemples de coups d'Etat :
  • 1799 : France. Coup d'État du 18 brumaire (An VIII, 9 novembre 1799) de Napoléon Bonaparte
  • 1851 : France. Coup d'État du 2 décembre, par Louis-Napoléon Bonaparte
  • 1922 : Italie. Coup d’État de Benito Mussolini (marche sur Rome)
  • 1923 : Allemagne. Coup d'État manqué d’Adolf Hitler
  • 1928 : Portugal. Coup d’État du général Carmona
  • 1936 : Espagne. Coup d'État du général Francisco Franco
  • 1942 : Algérie française. Putsch d'Alger du 8 novembre 1942 contre le gouvernement pétainiste
  • 1961 : Algérie putsch manqué d'Alger pour garder l'Algérie française
  • 1967 : Grèce. Dictature des colonels
  • 1973 : Chili. Augusto Pinochet renverse Salvador Allende



Accueil     Dictionnaire     Haut de page