La Toupie  >  Dictionnaire  >  Démophile

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Démophile



Définition de démophile


Etymologie : du grec dêmos, peuple, et philia, amitié, amour désintéressé.

Un démophile est quelqu'un qui aime le peuple, la foule.
Synonyme : démocrate.

Pour la "Contre réforme catholique", mouvement ultramontain et nationaliste issu de la contestation du concile Vatican II, une autorité démophile est une autorité "qui aime le peuple, le commande et n'attend pas son accord pour agir en tout selon son bien, qu'il le sache ou non, qu'il l'apprécie ou pas. Elle vise au bien du peuple, non à la popularité." Elle oppose l'autorité démophile à l'autorité démocrate qui "se fait élire, applaudir, dominer et enfin renvoyer par n'importe quelle force populaire, réelle ou prétendue", préférant ainsi une monarchie très chrétienne à une démocratie issue des urnes.

La loge des démophiles de Tours est une loge maçonnique du Grand Orient de France, créée en 1847.

Le démophile (Itaballia demophile) est un papillon de la famille des Pieridae.

Personnages

Démophile, fils de l'historien grec Ephore, est un écrivain grec antique qui vivait à l'époque d'Alexandre le grand au IVe siècle av. J.-C.
"On n'est pas libre lorsqu'on n'est pas maître de soi" (Démophile, Sentences)

Démophile de Bérée, mort en 386, est un évêque de Constantinople (de 370 à 380), adepte de l'arianisme qui refusa de se soumettre au Concile de Nicée.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page