La Toupie  >  Dictionnaire  >  Enculturation

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Enculturation



Définition d'enculturation


Etymologie : mot emprunté à l'anglais enculturation, composé du préfixe, en-, placer dans, de culture, et du suffixe -ation qui marque l'action.

Le terme enculturation a été créé par l'anthropologue américaine Margaret Mead (1901-1978) pour nommer le processus par lequel un groupe humain (parents, autres adultes et pairs) transmet à un enfant, dès sa naissance, les différentes composantes de sa culture : langage, moeurs, valeurs sociales, traditions, etc.
Dans Les bases de l'anthropologie culturelle, l'anthropologue Melville J. Herskovits (1895-1963) définit l'enculturation, comme le processus: "par lequel l'individu assimile durant toute sa vie les traditions de son groupe et agit en fonction de ces traditions. Quoiqu'elle comprenne en principe le processus d'éducation, l'enculturation procède sur deux plans, le début de la vie et l'âge adulte. Dans les premières années l'individu est conditionné à la forme fondamentale de la culture où il va vivre. Il apprend à manier les symboles verbaux qui forment sa langue, il maîtrise les formes acceptées de l'étiquette, assimile les buts de vie reconnus par ses emballages, s'adapte aux institutions établies. En tout cela il n'a presque rien à dire il est plutôt instrument qu'acteur."
L'enculturation est donc la façon dont un individu, tout au long de sa vie, s'intègre et s'approprie les normes sociales de son groupe d'appartenance.

L'enculturation se distingue de l'acculturation qui est le processus d'adaptation d'un individu ou d'un groupe venant d'ailleurs, à une autre culture avec laquelle il est en contact ou dans laquelle il est immergé.

L'enculturation est liée à la socialisation. Pour certains universitaires, la socialisation est une mise en forme délibérée, intentionnelle de l'individu par son entourage. Pour d'autres, la socialisation recouvre les deux formes d'enculturation, délibérée ou informelle.

La socialisation primaire est parfois appelée enculturation, et la socialisation secondaire, acculturation.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page