La Toupie  >  Dictionnaire >  Existentialisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Existentialisme


"Mais si vraiment l'existence précède l'essence, l'homme est responsable de ce qu'il est."
Jean-Paul Sartre - 1905-1980 - L'existentialisme est un humanisme



Définition de l'existentialisme


Etymologie : composé d'existentiel, issu du bas-latin exsistentialis, relatif à l'existence, et du suffixe -isme, servant à former des mots correspondant à une doctrine, un dogme, une idéologie ou une théorie.

L'adjectif existentiel qualifie ce qui est relatif à l'existence, en tant que réalité vécue personnellement et concrètement.

De manière générale, l'existentialisme désigne une philosophie qui place l'existence de l'homme au coeur de sa réflexion, par opposition à une philosophie abstraite, conceptuelle, essentielle (essentialisme).

L'existentialisme moderne est un courant de pensée philosophique et littéraire qui donne la primauté à l'existence vécue et individuelle, à la liberté de l'homme et à sa vocation à décider lui-même de sa propre existence. Il postule que chaque individu crée le sens et l'essence de sa vie par opposition à ce qui est créé pour eux par des doctrines toutes faites, théologiques, philosophiques ou morales.

L'existentialisme considère l'homme comme un être unique et libre qui est responsable non seulement de ses actes et de son destin, mais également - pour le meilleur comme pour le pire - des valeurs qu'il décide d'adopter.

Le philosophe danois Søren Kierkegaard (1813-1855) est le premier à se qualifier d'existentialiste en affirmant que l'homme ne peut trouver le sens de sa vie qu'en découvrant sa propre et unique vocation. L'individu ne peut se comprendre à travers un système philosophique qui contient par avance toutes les réponses possibles à toutes les questions possibles Alors que la plupart des philosophes, depuis Platon, soutenaient que le bien moral est le même pour tous, il écrit dans son journal : "Je dois trouver une vérité qui en soit une pour moi-même ; une idée pour laquelle je puisse vivre ou mourir." L'existentialisme est devenu un courant philosophique au XXe siècle notamment avec Edmund Husserl (1859-1938), Martin Heidegger (1889-1976) et Karl Jaspers (1883-1969).

Pour Jean-Paul Sartre (1905-1980), principal représentant de l'existentialisme en France, celui-ci s'énonce par le fait que "L'existence précède l'essence". C'est-à-dire que l'existence vécue par l'homme précède son essence, sa nature propre, ce qui le constitue fondamentalement, avec comme conséquence de lui laisser la liberté et la responsabilité de ses choix. Son essence n'est pas déterminée par Dieu ou par une quelconque force transcendantale.
Quelques auteurs existentialistes français : Gabriel Marcel (1889-1973), Maurice Merleau-Ponty (1908-1961), Simone de Beauvoir (1908-1986), Albert Camus (1913-1960)




Accueil     Dictionnaire     Haut de page