La Toupie  >  Dictionnaire  >  Fanatisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Fanatisme


"Il n'y a qu'un pas du fanatisme à la barbarie."
Denis Diderot - Essai sur le mérite et la vertu


Définition de fanatisme


Etymologie : composé du latin fanum, lieu consacré, temple et du suffixe, -isme, servant à former des mots correspondant à une attitude, un comportement, une doctrine, un dogme, une idéologie ou une théorie.

Dans le sens premier, le fanatisme est l'illusion de ceux qui se croient inspirés par une divinité. C'est la disposition d'esprit et la foi inébranlable qui poussent les fanatiques à un zèle intransigeant jusqu'à l'intolérance religieuse, voire à la violence.

Par extension, le terme fanatisme désigne, avec un sens péjoratif, l'enthousiasme, l'attachement inconditionnel, le dévouement passionné et excessif de quelqu'un ou d'un groupe de personnes à une cause quelconque, à un parti politique, à une opinion, à une idéologie, etc. et peut conduire à des actes violents ou irrationnels.

Les fanatiques considèrent que leur cause est la meilleure et que les actions qu'ils entreprennent pour la faire triompher sont légitimes et qu'elles ne peuvent avoir de limites. S'ils parviennent au pouvoir, les fanatiques mettent en place un système politique visant à imposer leur vision du monde et à châtier leurs opposants.

D'un point de vue psychologique, le fanatisme serait un moyen, pour les personnes instables, en sentiment d'infériorité ou ayant une personnalité paranoïaque de répondre à leur besoin de sécurité et de se protéger du monde extérieur qu'ils haïssent.

Synonymes : adoration, exaltation, sectarisme.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page