La Toupie  >  Dictionnaire  >  Fonds européen d'investissement

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Fonds européen d'investissement



Définition de Fonds européen d'investissement


Le Fonds européen d'investissement (FEI) ou European Investment Fund (EIF), en anglais, est une filiale de la Banque européenne d'investissement (BEI) qui est son actionnaire majoritaire. Créé en 1994, il a pour objectif d'octroyer des fonds aux PME (Petites et moyennes entreprises) au moyen d'instruments de capital-risque [1], afin d'améliorer la croissance économique et de réduire le chômage dans l'Union européenne.
[1] "Le capital risque est la branche du capital investissement consistant à prendre des participations (généralement minoritaires) dans des sociétés non cotées n'ayant pas encore trouvé leur point d'équilibre" (Wikipédia), notamment des startups.

Le Fonds européen d'investissement intervient dans les pays membres de l'Union européenne, dans les pays candidats à l'adhésion ainsi qu'au Liechtenstein et en Norvège. Il fonctionne au moyen de partenariats avec la Commission européenne et avec les banques de ces pays pour soutenir des projets d'infrastructures (transport, énergie et télécommunications notamment) ainsi que les PME des secteurs de l'industrie et du commerce.

Les moyens d'action du Fonds européen d'investissement sont :
  • du capital-risque et des micro-financements pour les PME, en particulier les entreprises nouvelles et innovantes;
  • des garanties permettant aux institutions financières de couvrir leurs prêts aux PME;
  • une aide aux pays de son champ d'action pour qu'ils développent leur marché du capital-risque.

Le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS) est une initiative commune de la BEI et la Commission européenne, ayant pour objectif d'aider à combler le déficit actuel d'investissements dans l'UE en mobilisant des financements privés au profit d'investissements stratégiques.


Le Fonds Européen d'Investissement à Long Terme (FEILT) est un label européen créé en 2015 dont peuvent bénéficier des fonds de private equity (investissement dans des sociétés non cotées en bourse) leur permettant, sous conditions, d'être commercialisés au sein de l'Union européenne auprès d'investisseurs de détail. Il a pour but de favoriser le financement de projets ou d'entreprises sur une période longue en incitant de nouveaux acteurs à investir dans des projets d'infrastructures, de recherche et de développement durable.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page