La Toupie  >  Dictionnaire  >  Inégalité

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Inégalité


"Je conçois dans l'espèce humaine deux sortes d'inégalités. L'une que j'appelle naturelle ou physique... L'autre que l'on peut appeler inégalité morale ou politique."
Jean-Jacques Rousseau - Discours sur l'inégalité, 1755


Définition de l'inégalité


Etymologie : du latin in, privé de, et de "aequalis", de "aequus", uni, juste.

L'inégalité est le caractère de ce qui n'est pas égal.

Les inégalités sociales désignent les traitements différents qui peuvent avantager une classe sociale, un groupe ou un individu par rapport à d'autres et qui établissent des hiérarchies sociales.

Certains régimes sont, par construction, fondés sur l'inégalité. Exemples : l'Ancien Régime avec les trois ordres (Noblesse, Clergé, Tiers-état) ou le système de castes en Inde.

De nos jours, en France, "les hommes naissent libres et égaux en droit", selon la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen. Cependant les différences liées aux origines (classes sociales, pays, culture), au niveau d'éducation, au sexe, à l'âge, à la couleur de la peau, à l'apparence physique, aux pratiques religieuses... sont prises en compte par les sociologues pour leurs contributions aux inégalités économiques (revenus, chômage...). Les observations des sociétés théoriquement égalitaires montrent l'existence de dispositifs qui installent et pérennisent des inégalités au fil des générations.

Ces inégalités peuvent être explicites et assumées (niveau d'étude pour l'accès aux postes de responsabilité) ou implicites (inégalité de salaires homme / femme, ou français d'origine étrangère)

L'appréciation du caractère injuste ou non des inégalités est relative. Ce qui peut paraître injuste dans une société peut être considéré comme acceptable dans une autre. La définition des inégalités "injustes" constitue de ce fait l’un des enjeux de la politique.

Pour certains, les inégalités sociales sont tout à fait acceptables et il n'est pas nécessaire de les corriger. Au contraire l'égalité serait une source d'uniformité, un "nivellement par le bas" et s'avérerait inefficace en démobilisant les qualités individuelles.

Pour d'autres, les inégalités sociales sont la conséquence de la domination économique, politique ou sociale. Au nom de la justice, elles doivent être corrigées ou réduites le plus possible.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page