La Toupie  >  Dictionnaire  >  Isolationnisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Isolationnisme



Définition de l'isolationnisme


Etymologie : de l'anglais isolationism (même sens), de l'italien isolato, isolé, séparé comme une île, issu du latin insula, île, maison isolée.

L'isolationnisme est la doctrine ou l'attitude d'un Etat qui consiste à s'isoler des autres pays, en restant à l'écart des affaires internationales, à la fois sur le plan politique et économique en combinant le non-interventionnisme militaire et le protectionnisme ou patriotisme économique. L'Etat n'intervient dans la politique internationale que lorsque ses intérêts sont menacés.

L'isolationnisme s'oppose à l'interventionnisme.

Pour les Etats-Unis, le principe de l'isolationnisme avait été énoncé dès 1796 par George Washington (1732-1799): "Notre principale règle de conduite en face des nations étrangères doit être d'étendre nos relations commerciales avec elles tout en ayant aussi peu de rapports politiques que possible". Ces principes ont été plus particulièrement mis en oeuvre dans deux périodes de l'histoire des Etats-Unis :
  • entre 1823 et la fin du XIXe siècle, notamment à l'égard de l'Europe, ou l'isolationnisme avait été érigé en doctrine par le président James Monroe (1758-1831).
  • entre les deux guerres mondiales, dans les années 1920 et 1930. L'attaque de Pearl Harbor, le 7 décembre 1941, par les forces aéronavales japonaises mit un terme définitif à l'isolationnisme des USA.

Le Japon a également connu une longue période isolationniste (appelé sakoku) entre 1641 et 1853, durant l'époque d'Edo.


Par analogie, le terme isolationnisme peut s'appliquer à une communauté par rapport au reste de la société dans laquelle elle est implantée. Exemple : les Mormons aux Etats-Unis.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page