La Toupie  >  Dictionnaire  >  Ostentation, ostentatoire

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Ostentation, ostentatoire


"Tous les palais sont ridicules : malgré leur intérêt historique, ils ne sont que l'expression dénuée de goût et pénible de l'ostentation."
Charlie Chaplin - 1889-1977 - Ma vie


Définition d'ostentation et ostentatoire


Etymologie : du latin ostentatio, action de montrer ostensiblement, démonstration militaire, étalage, parade, parade trompeuse, faux semblant, dérivé du verbe ostentare, présenter avec insistance, faire voir ostensiblement, faire parade de, faire étalage de.

Ostentation

L'ostentation est l'attitude, le comportement de celui qui cherche à se faire remarquer, à attirer l'attention de manière excessive sur lui, sur un trait de sa personnalité, sur sa situation sociale, sur un avantage, une action ou une possession.
C'est aussi le caractère de ce qui est destiné à être remarqué, de ce qui est trop voyant.
Exemples : raconter ses vacances avec ostentation, se promener avec ostentation dans sa voiture décapotable.
Synonymes : affectation, apparat, esbroufe, étalage, exhibition, faste, gloriole, parade, frime (familier).
Antonymes : discrétion, simplicité.

Ostentatoire

L'adjectif ostentatoire qualifie ce qui relève de l'ostentation, ce qui est fait avec ostentation, ce qui est mis en valeur de manière excessive.
Exemples : un comportement ostentatoire, un luxe ostentatoire.
Synonymes : fastueux, ostensible, tapageur, voyant.
Antonymes : discret, caché, furtif.

Consommation ostentatoire

La consommation ostentatoire est une consommation qui est faite pour mettre en avant auprès des autres son statut social, son niveau de vie ou pour faire croire qu'on le possède (ce qui peut être cause d'endettement).
Exemples : voitures de luxe, produits de luxe, lieux de villégiature, clubs de prestige, etc.

La consommation ostentatoire est un concept clé en sociologie pour décrire la consommation des classes les plus riches, mais aussi celle des classes moyennes et des plus pauvres. Il a été élaboré par Thorstein Veblen (1857-1929) sociologue et économiste américain et présenté en 1899 dans son ouvrage Théorie de la classe de loisir.
"Toute classe est mue par l'envie et rivalise avec la classe qui lui est immédiatement supérieure dans l'échelle sociale alors qu'elle ne songe guère à se comparer à ses inférieures [...] Le critère du convenable en matière de consommation, et il vaut partout où se joue quelque rivalité, nous est toujours proposé par ceux qui jouissent d'un peu plus de crédit que nous-mêmes."
Thorstein Veblen - 1857-1929 - Théorie de la classe de loisir, 1899

Signe religieux ostentatoire

En France, le port de signes ou de tenues manifestant une appartenance religieuse dans les écoles, collèges et lycées publics est encadré par la loi n° 2004-228 du 15 mars 2004.
"Dans les écoles, les collèges et les lycées publics, le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit.
Le règlement intérieur rappelle que la mise en oeuvre d'une procédure disciplinaire est précédée d'un dialogue avec l'élève."
(Article 1)
Le port de signes religieux discrets est cependant autorisé.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page