La Toupie  >  Dictionnaire    >  Panachage

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Panachage




Définition du panachage


Etymologie : de panache venant de l'italien pennachio, plume de faisan.

Le panachage est l'action de panacher, de mêler, de mélanger des couleurs ou des éléments variés.

Procédure électorale

Dans un scrutin comportant des listes, le panachage est la possibilité offerte à l'électeur de mélanger sur un même bulletin de vote des noms de candidats appartenant à des listes concurrentes.
Ex : élections législatives au Luxembourg.

L'électeur compose ainsi lui-même son bulletin de vote en constituant sa propre liste. Selon le mode de scrutin, il peut rayer des noms et/ou les remplacer par des candidats d'une autre liste, voire par des personnes non candidates.

Cas de la France

En France, le panachage n'est possible que pour les élections municipales dans les communes de moins de 3500 habitants. C'est un scrutin plurinominal majoritaire à deux tours où les électeurs peuvent procéder au panachage en barrant certains noms d'une liste et éventuellement en les remplaçant par d'autres candidats. Pour les communes de moins de 2500 habitants les listes peuvent être incomplètes et les électeurs ont le droit d'ajouter le nom de personnes n'étant pas candidates.

S'il y a davantage de noms que de postes à pourvoir, le bulletin n'est pas valide. Les voix sont décomptées par candidat, et non par liste. Pour être élu au premier tour, les candidats doivent avoir obtenu la majorité absolue des suffrages exprimés avec un nombre de voix recueillies supérieur à 25% des inscrits. Un second tour est organisé pour les sièges restant à pourvoir. Sont alors élus ceux qui ont obtenu le plus grand nombre de voix.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page