La Toupie  >  Dictionnaire   >  Parlementarisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Parlementarisme




Définition de le parlementarisme


Etymologie : dérivé de parlement, lui même du verbe parler.

Historiquement, le parlementarisme désigne la volonté d'élargir les droits et les pouvoirs du Parlement face au pouvoir exécutif incarné par la monarchie centralisatrice. Ce fut le cas notamment en France et en Angleterre.

De nos jours, le parlementarisme est une forme de régime représentatif dans lequel le Parlement, qui détient notamment le pouvoir législatif, dispose de la primauté sur les autres autorités. Le Parlement peut, par exemple, renverser un gouvernement sans pouvoir être dissous par le pouvoir exécutif.

La loi constitutionnelle du 25 février 1875, énonçant dans son article 6 que "les ministres sont solidairement responsables devant les chambres", a fait de la IIIe République un régime parlementaire. La IVe République avec sa forte instabilité ministérielle est souvent considérée comme l'archétype du parlementarisme absolu.

On appelle parlementarisme rationalisé l'ensemble des techniques du droit constitutionnel permettant de pallier les problèmes politiques et électoraux (telle l'instabilité gouvernementale). Les attributions du Parlement et ses règles de fonctionnement sont décrites de manière très précise dans la Constitution. La possibilité pour le Parlement de renverser le gouvernement est freinée par différents moyens : mise en place de procédures spéciales, renforcement de la majorité, dissolution automatique...



Accueil     Dictionnaire     Haut de page