La Toupie  >  Dictionnaire   >  Protectorat

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Protectorat




Définition de protectorat


Etymologie : du verbe protéger, venant du latin protegere, couvrir devant, abriter, garantir, protéger.

Historiquement, le protectorat est la dignité de protecteur. C'est sous ce titre que Cromwell et son fils gouvernèrent l'Angleterre de 1653-1659 après la mort de Charles Ier.

En politique, le protectorat est le contrôle exercé par un Etat puissant sur un Etat plus faible. Prenant la forme d'une convention ou d'un acte unilatéral, il crée une dépendance limitée de l'Etat protégé à l'égard de l'Etat protecteur.

L'Etat protecteur prend en charge les relations extérieures, la sécurité et parfois une partie de l'administration de l'Etat protégé qui garde une certaine autonomie intérieure et sa personnalité internationale, ce qui le différencie de la colonisation pure et simple.

Créé au moment de l'expansion coloniale dont il est l'une des facettes, le protectorat est une institution qui a disparu avec l'accession des Etats protégés à l'indépendance.

L'Empire britannique a largement utilisé du système de protectorat, considérant qu'il était plus économique de laisser en place des institutions existantes que de les remplacer par une administration coloniale.

La France, quant à elle, privilégia la colonisation par l'administration directe, sauf pour la Tunisie, le Maroc, Madagascar, les Comores et l'Indochine (Annam, Cambodge, Laos, Tonkin) où elle recourut au protectorat.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page