La Toupie  >  Dictionnaire    >  Renaissance

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Renaissance




Définition de Renaissance


Etymologie : du préfixe itératif re et de naissance, venant du latin natus, né, issu de, qui a reçu le jour de.

Une renaissance est une nouvelle ou une seconde naissance. Ex ; les renaissances du phénix.

En littérature, une renaissance est un renouveau, un renouvellement, un nouvelle vie, un nouvel essor.
Synonymes : réapparition, réincarnation, renouveau, résurrection.


La Renaissance

La Renaissance est une période située entre le Moyen Age et l'époque classique, de la fin du XIVe au début du XVIIe siècle qui voit une profonde transformation et un grand renouvellement social, culturel et artistique en Europe occidentale. Apparue dans les cités-Etats de l'Italie, elle gagne la France, puis le reste de l'Europe.

Le terme "Renaissance" est utilisé en 1855 pour la première fois par l'historien Jules Michelet (1798-1874) pour évoquer la "découverte du monde et de l’Homme" au XVIe siècle. Jakob Burckhardt (1818- 1897), historien suisse, élargit la notion de Renaissance en 1860 dans son ouvrage "Civilisation de l’Italie au temps de la Renaissance" (1860), pour en faire le début de l’humanisme et de la conscience modernes.

La Renaissance trouve son origine dans l’accroissement démographique, le développement des techniques (l’imprimerie) et des échanges commerciaux, l’urbanisation et l'apparition d’une bourgeoisie d’affaires. Les changements dans la société et dans l'économie ont entraîné des mutations politiques importantes avec la fin de la féodalité au profit de la notion d'Etat et d'institutions centralisées.

Contrairement aux savants du Moyen Age qui n'y voyaient qu'ignorance et barbarie, les penseurs de la Renaissance, appelés humanistes, voient dans l'Antiquité une période de lumière et louent la gloire des civilisations gréco-romaines.

La Renaissance est marquée par un essor culturel important avec l’abandon de l’esthétique byzantine et l’instauration du modelé et du réalisme. En peinture et en sculpture, Léonard de Vinci, Raphaël, Titien, le Tintoret, Véronèse et Michel-Ange sont souvent associés à l'apogée de l’art de la Renaissance.

En France, la Renaissance, notamment sous le règne de François Ier est la conséquence des guerres d'Italie. En littérature, Rabelais, Marot, Ronsard, La Boétie, Montaigne et le groupe de la Pléiade contribuèrent à asseoir le rayonnement de la langue française.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page