La Toupie  >  Dictionnaire  >  Résilience

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Résilience




Définition de résilience


Etymologie : de l'anglais resilience, issu du latin resilire, rebondir, rejaillir.

En physique, la résilience est la capacité des matériaux à résister aux chocs ou à retrouver leur forme initiale après avoir été comprimés ou déformés. Le coefficient de résilience est le rapport entre l'énergie nécessaire pour casser un objet et la surface de la section qui est brisée.

En zoologie, la résilience est la capacité de reproduction inemployée d'une espèce animale en raison d'un environnement hostile, mais susceptible d'une brusque expansion si cet environnement devient plus favorable.

En psychologie, la résilience est la capacité d'un individu à résister psychiquement aux épreuves de la vie, à ne pas se décourager, à ne pas se laisser abattre, à "rebondir". Celui-ci prend acte du traumatisme qu'il a subi pour ne plus vivre dans la dépression et pour se reconstruire.

La résilience permet à l'individu de dépasser son état actuel et de ne pas rester dans une situation précaire. Elle serait favorisée par :
   - une structuration précoce de la personnalité,
   - des expériences constructives de l'enfance antérieures aux évènements traumatisants,
   - la réflexion,
   - la parole,
   - une thérapie.
"En France, c'est l'éthologue Boris Cyrulnik qui développe le concept de résilience en psychologie, à partir de l'observation des survivants des camps de concentration, puis de divers groupes d'individus, dont les enfants des orphelinats roumains et les enfants boliviens de la rue." (Wikipédia)
Pour Boris Cyrulnik, "la résilience définit la capacité à se développer quand même, dans des environnements qui auraient dû être délabrants".

L'adjectif résilient qualifie ce qui présente une résilience.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page