La Toupie  >   Forum des Toupinautes   >   Crise morale avant tout !

  Forum des Toupinautes  


Crise morale avant tout !

La fin d'une civilisation


Léon65 - 2014-08-19 - 19:08



(Ce texte est extrait du forum : Crise économique)


Tout semble avoir été dit dans ce blog, au sujet de "La Crise".
On pourrait rajouter que le mot "crise" laisse aussi entendre que cette situation désagréable a une certaine durée. Sans savoir combien de temps elle durera, comme une crise de nerfs ou d'hémorroïdes, un jour elle se déclare, elle dure ce qu'elle dure… puis un beau jour s'arrête et tout redevient comme avant. C'est ce que pensent ou espèrent beaucoup d'entre nous.
Celle dont on parle régulièrement a commencé en 2008 et se poursuit. De temps en temps, quelque optimiste vient nous annoncer que le pire est derrière nous, qu'on peut entrevoir le bout du tunnel, etc. En fait, si crise il y a, elle a débuté il y a bien plus longtemps que ça. Je pense même que longtemps avant la fin des trente glorieuses, le processus de délabrement de notre société était enclenché.

Nombreux sont ceux qui l'ont déjà dit, nous vivons certainement une période charnière entre deux civilisations. Une crise de civilisation peut-on alors dire. Cette période dont la durée est une affaire de décennies, est caractérisée par plusieurs crises de différentes natures.
  • Crise financière, économique et par conséquent crise sociale avec tout ce que ça engendre : misère, violences, répressions, cercle vicieux…

  • Crise écologique : pollutions, sécheresses, inondations… migrations de populations, raréfaction des matières premières, du pétrole, problème de l'eau, guerres pour s'approprier les dernières gouttes…

  • Et surtout, crise morale : Les anciens (les Grecs) savaient se protéger de ce qu'ils appelaient l'hubris (ou hybris = la démesure.) Toutes les fins de civilisations semblent être marquées par cette folie. Cette démesure depuis un moment déjà, nous a fait perdre le sens des valeurs. Elle nous a conduit à trouver normal que certains puissent gagner des sommes inimaginables et à les envier ou pire les jalouser, alors qu'il faudrait presque les plaindre… à trouver normal que d'autres gavés comme des oies, s'en aillent à l'étranger pour payer moins d'impôts. Cette démesure se concrétise comme dans le passé dans des constructions et des dépenses pharaoniques, jamais assez grandes, sans cesse dépassées… Tout ça alors que des milliards d'individus ne possèdent quasiment rien et manquent de l'essentiel.
Cette folie a fini par nous empêcher de pouvoir dire \"Assez ! \"


Léon65, 2014-08-19



Accueil   "Forum des Toupinautes"   Haut de page