La Toupie  >   Toupliographie   >   Economie fraternelle et finance éthique :

 Toupliographie 

La bibliographie de la Toupie

Economie fraternelle et finance éthique :

L'expérience de la Nef

Nathalie Calmé

Editeur : Yves Michel, Paris

Préface : Claude Alphandéry et Jean-Marc de Boni. Postface : Bernard Ginesty. Collection : Economie.
2012 - 304 pages - 19 euros*
ISBN-13 : 978-2364290273


Présentation de l'éditeur

La Nef est une coopérative de finances solidaires largement atypique dans le paysage bancaire français, en raison de son exigence de transparence et de la finalité sociale, culturelle et écologique de son projet. Elle est devenue, au fil du temps, l'un des principaux acteurs de l'économie solidaire.

Nathalie Calmé ne raconte pas seulement l'histoire de la Nef, mais trace aussi ses perspectives d'avenir, notamment la création d'une banque éthique européenne. Grâce aux nombreux entretiens réalisés, elle met l'accent sur les alternatives concrètes que la Nef soutient par le biais de l'épargne citoyenne qu'elle recueille. Ces alternatives se développent dans les domaines de la finance éthique, de l'agriculture biologique et biodynamique, des énergies renouvelables, de la vie culturelle et éducative, de la solidarité internationale, etc.


Extrait de l'introduction

L'économie fraternelle au service d'une civilisation de la diversité et du Bien commun

De grands penseurs de notre temps - philosophes, économistes, historiens, anthropologues -, ne cessent de le dire : les crises qui affectent les diverses contrées du monde, et qui se manifestent sur les terrains sociaux, environnementaux, économiques, politiques et culturels, ne sont, in fine, que les expressions d'une seule et même Crise globale, une Crise qui frappe notre "Terre-Patrie", pour reprendre la judicieuse formule d'Edgar Morin et d'Anne-Brigitte Kern, une Crise que certains qualifient de "civilisationnelle". C'est donc au niveau même du Monde que les alternatives doivent se dessiner, préfigurant de nouveaux rapports sociaux, de nouvelles relations avec l'environnement, et, bien évidemment, de nouvelles situations afin que chaque personne puisse pleinement se réaliser.

L'émergence d'une économie solidaire, située à l'interface entre le local et le global, représente l'une des principales composantes de ces alternatives dont l'humanité a besoin. Par-delà la diversité des formules - "économie solidaire", "économie populaire", "économie communautaire", "économie participative", etc. -, cette nouvelle économie n'entend pas uniquement construire de nouveaux modes de production, de distribution et de consommation, mais aussi arracher la "finance" au capitalisme, la plier aux exigences éthiques des sociétés humaines. Il s'agit là d'un défi fondamental, à l'heure où la financiarisation du monde plonge les sociétés dans des crises à répétition.

L'émergence de cette économie solidaire, fondée sur des valeurs qualitatives, sociales et culturelles, est un processus complexe, entremêlant des écoles de pensée et des expériences concrètes fort variées, qui vont, notamment, des courants de l'économie populaire dans les pays du Sud aux réseaux mutualistes et coopératifs des pays du Nord. La Nef - Nouvelle Économie Fraternelle -, à la fois association et société financière, s'inscrit résolument, depuis sa création à la fin des années 1970, dans cette dynamique qualitative de l'économie, qui ne se limite pas à produire des biens, mais surtout à créer du lien.

Avec ce livre, je voudrais faire connaître le trajet de vie de la Nef, des hommes et femmes qui la portent, et rappeler qu'elle est actuellement au coeur du projet de création d'une Banque éthique coopérative européenne (avec des acteurs de la finance sociale et solidaire de Belgique, d'Italie, d'Espagne et d'Allemagne). La Nef, par les financements qu'elle accorde, grâce à l'épargne citoyenne qu'elle recueille, participe à ce mouvement de protestation et de proposition, en compagnie de ses nombreux partenaires de la société civile avec lesquels elle a noué d'intenses relations fraternelles. Cet ouvrage présente justement quelques-uns de ces acteurs, comme, le Réseau "Sortir du Nucléaire", la Fondation pour le Logement Social, les Jardins de Cocagne, la Fédération des Cigales, le mouvement des Amaps, les Amis de la Terre, Attac, Terre de Liens, Survival international, Gandhi international, etc.

Nathalie Calmé est écrivaine et journaliste. Elle a ainsi publié Le souffle d'une vie. Entretiens avec Guy Aurenche. Préface de Stéphane Hessel (2011, Albin Michel), codirigé (avec Philippe Desbrosses) Guérir la Terre (2010, Albin Michel), et dirigé Gandhi aujourd'hui (2007, Jouvence). Elle préside ADIVASI (Association pour la DIVersité Active et la Solidarité Internationale)




(*) Le prix est indicatif. Il a été relevé à un instant donné et peut varier dans le temps ou selon les rééditions. A confirmer auprès de votre distributeur habituel.


Accueil     "Toupliographie"     Haut de page