La Toupie  >   Toupliographie   >   L'humanité augmentée :

 Toupliographie 

La bibliographie de la Toupie

L'humanité augmentée :

L'administration numérique du monde

Eric Sadin

Editeur : L'échappée, Paris

Collection : Pour en finir avec.
2013 - 160 pages - 12 euros*
ISBN-13 : 978-2915830750


Présentation de l'éditeur :

La révolution numérique est en passe de s'achever. Miracle d'une interconnexion intégrale aujourd'hui réalisée, reliant virtuellement tout être, chose et lieu, inscrivant la dynamique électronique comme une strate indissociable de l'existence. Nouvelle ère désormais caractérisée par la sophistication ininterrompue de l'intelligence computationnelle, s'offrant comme un organisme cognitif augmenté mis à la disposition de tous.
Puissance capable de fureter dans les réseaux, de collecter et d'analyser toutes données pertinentes, de cartographier une infinité de situations globales ou locales, et de proposer ou de projeter en temps réel des solutions sécurisantes ou optimales. Robots clairvoyants - à l'instar de ceux à l'oeuvre dans le trading automatique -, habilités à prendre des décisions à notre place, contribuant à ce que s'opère une sournoise et expansive délégation de pouvoir aux machines, marginalisant une humanité dont les attributs intellectuels se trouvent pour partie débordés par ses propres créations.


Éric Sadin, dans cet essai incisif et dense, à l'écriture élégante, explore nombre de phénomènes déjà pleinement à l'oeuvre et appelés à s'étendre considérablement dans les années à venir, signalant l'émergence troublante d'une sorte d'humanité parallèle, constituée de flux électroniques intelligents voués à administrer "pour le meilleur et le moindre risque" la course du monde du XXIe siècle.


Extrait :

"L'organisation du monde, le cours de nos existences, ou la forme des choses, sont de plus en plus déterminés par des séries de chiffres, dévoilant une récente mathématisation de la vie. Peut-être avons-nous pénétré sans prendre garde à l'intérieur d'une matrice composée de codes nous englobant de part en part, à l'instar des "humains" déambulant de partout dans le plasma électronique de Matrix. Des séquences de bits invisibles informent nos esprits, instruisent nos gestes, ordonnent parfois nos décisions, à l'intérieur d'une architecture toujours plus sophistiquée et ajustée à chaque conjoncture singulière, suivant des processus qui nous restent masqués, contribuant à occulter leur puissance d'imprégnation sur nos consciences et nos corps. Probablement est-ce d'après cette tension entre puissance interprétative des processeurs et dimension imperceptible, que peut être pleinement saisie la notion de souveraineté de la technique. Non pas comme une force contraignante, prescriptive ou asservissante, mais comme une entité impersonnelle, multiforme, mue par une infinité d'intérêts, à qui il est accordé le pouvoir d'accompagner et de guider subrepticement le cours de nos quotidiens, contribuant à repousser en partie l'exercice au présent de notre faculté de jugement."


Ecrivain et philosophe, Eric Sadin alterne ouvrages littéraires et théoriques, il est notamment l'auteur de Tokyo (POL, 2005), de Surveillance globale (Climats/Flammarion, 2009), de La Société de l'anticipation (Inculte, 2011) et de La vie algorithmique (L'échappé, 2015).


Définition de numérique




(*) Le prix est indicatif. Il a été relevé à un instant donné et peut varier dans le temps ou selon les rééditions. A confirmer auprès de votre distributeur habituel.


Accueil     "Toupliographie"     Haut de page