La Toupie  >   Toupliographie   >   Walter Eucken,

 Toupliographie 

La bibliographie de la Toupie

Walter Eucken,

entre économie et politique

Patricia Commun et Raphaël Fèvre

Editeur : ENS, Lyon

Collection : Feuillets, Economie politique moderne.
2019 - 120 pages - 18 euros*
ISBN-13 : 979-1036201776


Présentation de l'éditeur :

Walter Eucken est la figure centrale de la pensée ordolibérale allemande et fait paraître "Le problème politique de l'Ordre" (1948) dans le premier numéro de la revue Ordojahrbuch. Remettant en cause le concept historiciste et marxiste de capitalisme, ce long article redéfinit les fondements de l'économie politique. Pour ce faire, il recourt au concept d'ordre.

Ce concept est un outil épistémologique permettant une typologie des modes d'interaction entre le politique et l'économique, ainsi que la définition d'une organisation sociétale idéale. L'ordre idéal est alors celui qui garantit au mieux la liberté des individus. Il repose sur un ordre économique concurrentiel ancré dans un cadre institutionnel créé et entretenu par l'État.

Introduisant la lecture de cet article traduit en français par les auteurs, le livre retrace la genèse et le développement de la pensée économique de Walter Eucken, à la croisée des chemins entre économie politique, philosophie, droit et histoire.


Patricia Commun est professeure de civilisation allemande à l'université de Cergy-Pontoise. Ses recherches portent sur l'histoire et l'actualité de l'économie sociale de marché. Elle est l'auteure de nombreux articles et ouvrages sur l'ordolibéralisme allemand.

Raphaël Fèvre est docteur en économie. Il est actuellement visiting fellow à l'université de Cambridge et chercheur associé au Centre Walras-Pareto de l'université de Lausanne. Ses recherches portent sur la pensée économique européenne d'entre-deux-guerres.


Le livre est petit mais dense et passionnant. Il permet de découvrir les principes clés de l'ordolibéralisme allemand et de l'un de ses principaux initiateurs, Walter Eucken. L'approche se veut une réponse au national-socialisme et donc une contestation de l'Etat et des cartels. On découvre alors avec fascination que les ordolibéraux croient possible de supprimer toute forme de pouvoir dans l'économie de marché, guidée par la seule rationalité scientifique de l'économiste et du juriste.
Alternatives économiques - n°397 - Janvier 2020


Définition d'ordolibéralisme




(*) Le prix est indicatif. Il a été relevé à un instant donné et peut varier dans le temps ou selon les rééditions. A confirmer auprès de votre distributeur habituel.


Accueil     "Toupliographie"     Haut de page