La Toupie  >   Toupliographie   >   Malheur aux vaincus :

 Toupliographie 

La bibliographie de la Toupie

Malheur aux vaincus :

ah, si les riches pouvaient rester entre riches

Philippe Labarde et Bernard Maris

Editeur : Albin Michel, Paris

2002 - 192 pages - 15 euros*
ISBN-13 : 978-2226131461


Quatrième de couverture
La mondialisation triomphe, les inégalités explosent. Un phénomène de sélection-exclusion a fragilisé les plus faibles dans un processus cumulatif qui ne pouvait que renforcer les handicaps du Sud par rapport au Nord, des défavorisés par rapport aux riches.
Darwin est à l’œuvre : tout est fait pour éliminer les faibles, profiter des différences d'âge, de sexe ou d'origine, pour "liquéfier" le travail, le soumettre à la peur, au risque. Un nouveau racisme, un véritable racisme social pointe son mufle.
Les auteurs de La Bourse ou la vie avaient déjà vu juste en pulvérisant la nouvelle économie avant qu'elle ne s'effondre sous le poids de la spéculation. Ils récidivent en dénonçant l'avènement d'une "nouvelle barbarie" : un monde au-delà de l'humain où des sous-hommes serviraient des surhommes.

Philippe Labarde, né en 1939 est un journaliste et économiste français, médiateur de Radio France, ancien membre du Conseil supérieur de l'audiovisuel. Il a été de 1984 à 1992 directeur de l’information du quotidien Le Monde.

Bernard Maris, agrégé et docteur en économie à l'Institut d'études européennes de Paris VIII, est professeur d'université en France et aux États-Unis, écrivain et journaliste. Ex-membre du conseil scientifique d’ATTAC, il est souvent présenté comme altermondialiste, mais est surtout un grand admirateur de Keynes, à qui il a dédié un ouvrage.



(*) Le prix est indicatif. Il a été relevé à un instant donné et peut varier dans le temps ou selon les rééditions. A confirmer auprès de votre distributeur habituel.


Accueil     "Toupliographie"     Haut de page