La Toupie  >  Citations  >  par thèmes  >  Besoin > 2/2

Tourpilles
Recueil de citations


Besoin

Page 2 / 2



"La proposition de baisse de la consommation matérielle peut sembler provocante dans le bain idéologique dans lequel nous sommes plongés. Mais, aujourd'hui, l'augmentation de la consommation matérielle globale n'est plus associée à une augmentation du bien-être collectif - elle entraîne au contraire une dégradation de ce bien-être. Une civilisation choisissant la réduction de la consommation matérielle verra par ailleurs s'ouvrir la porte d'autres politiques. Outillée par le transfert de richesses que permettra la réduction des inégalités, elle pourra stimuler les activités humaines socialement utiles et à faible impact écologique. Santé, éducation, transports, énergie, agriculture sont autant de domaines où les besoins sociaux sont grands et les possibilités d'action importantes. Il s'agit de renouveler l'économie par l'idée de l'utilité humaine plutôt que la satisfaction individuelle. Face à la crise écologique, il nous faut consommer moins pour répartir mieux. Afin de mieux vivre ensemble plutôt que de consommer seuls."
Hervé Kempf - Comment les riches détruisent le monde, Manière de voir n°99, Juin-Juillet 2008

"Chacun peut décider de vivre sa vie comme il l'entend, à condition que [s]es besoins soient universalisables, c'est-à-dire ne privilégient ni n'abaissent personne, et soient compatibles avec la soutenabilité des écosystèmes."
Razmig Keucheyan - Il faut définir nos besoins authentiques collectivement, Alternatives économiques n°410, mars 2021

"S'interroger sur ce qui distingue les besoins authentiques des besoins artificiels, c'est par là même se poser la question du dépassement du système capitaliste."
Razmig Keucheyan - Il faut définir nos besoins authentiques collectivement, Alternatives économiques n°410, mars 2021

"Si on reprend l'exemple du voyage, c'est un besoin qui n'est pas nocif au départ. Il le devient à partir du moment où il n'est plus soutenable sur le plan écologique. Avec le développement des vols low-cost, par exemple, le tourisme devient fortement émetteur de gaz à effet de serre. Il devient également nocif lorsqu'il en vient à provoquer certains affects aliénants chez l'individu. Il peut s'agir de frustration de ne pouvoir voyager, ou encore chez d'autres de formes d'addiction qui donnent parfois lieu à des troubles de la consommation compulsive."
Razmig Keucheyan - Il faut définir nos besoins authentiques collectivement, Alternatives économiques n°410, mars 2021

"Le phénomène consumériste s'explique par la colonisation de l'imaginaire des masses. Il s'agit en particulier, grâce à la publicité, de persuader en permanence les gens de dépenser non seulement l'argent qu'ils ont, mais surtout celui qu'ils n'ont pas pour acheter des choses dont ils n'ont pas besoin. La consommation forcenée est ainsi devenue une nécessité absolue, pour éviter la catastrophe de la crise et du chômage."
Serge Latouche - Né en 1940 - L'âge des limites, 2012

"L'Etat pourra disparaître complètement lorsque la société aura réalisé le principe : "de chacun selon ses capacités, à chacun selon ses besoins", c'est-à-dire lorsqu'on sera tellement habitué à observer les règles primordiales de la vie sociale et que le travail sera devenu tellement productif que tout le monde travaillera volontairement selon ses capacités."
Vladimir Ilitch Oulianov, dit Lénine - 1870-1924 - L'Etat et la Révolution

"[Une définition du marketing : ] Persuader des personnes d'acheter des produits dont elles n'ont pas besoin avec de l'argent qu'elles n'ont pas, pour impressionner des voisins qui s'en moquent !"
Thierry Maillet - Le marketing et son histoire. Ou le mythe de Sisyphe réinventé, 2010

"Nier la religion, ce bonheur illusoire du peuple, c'est exiger son bonheur réel. Exiger qu'il abandonne toute illusion sur son état, c'est exiger qu'il renonce à un état qui a besoin d'illusions. La critique de la religion contient en germe la critique de la vallée de larmes dont la religion est l'auréole."
Karl Marx - 1818-1883 - avec Engels, Critique de "La philosophie du droit" de Hegel, 1844

"Poussée par le besoin de débouchés toujours nouveaux, la bourgeoisie envahit le globe entier. Il lui faut s'implanter partout, exploiter partout, établir partout des relations."
Karl Marx et Friedrich Engels - Le manifeste du parti communiste, 1848

"En substituant le désir individuel subjectif au besoin - qui peut, lui, être objectif, collectif, et dont on peut donc discuter - l'économie a en même temps rendu impossible la construction d'un bien commun. Et cela parce qu'elle a décidé souverainement que l'utilité ne pouvait être déterminée qu'à partir de la multiplication infinie de désirs, tellement spécifiques, incomparables et particuliers qu'il sera impossible de les agréger, voire de les comparer."
Dominique Méda - Qu'est-ce que la richesse ?, 1999

"L'argument des besoins est l'argument majeur des thuriféraires de la croissance : nous devons absolument viser à la croissance la plus forte possible, car les besoins humains sont infinis. Et lorsqu'on a dit cela, tout est dit. Le contradicteur n'a plus qu'à plier bagage ; car comment pourrait-il oser ne pas vouloir satisfaire les besoins humains, et donc faire progresser l'humanité, la rendre plus heureuse, toujours plus libérée de la tyrannie de la nécessité."
Dominique Méda - Qu'est-ce que la richesse ?, 1999

"Le marketing est une sorte de sociologie vénale, d'ethnologie de bazar dont le but est de savoir de quoi vous n'avez pas besoin et que l'on pourrait quand même vous vendre."
Philippe Meyer - Portraits acides et autres pensées édifiantes, 2001

"La terreur ne réussit pas à la démocratie, parce que la démocratie a besoin de justice, et que l'aristocratie et la monarchie peuvent s'en passer."
Edgar Quinet - 1803-1875 - La révolution

"Si vous entrez dans la course aux besoins, vous êtes certains d'être perdants, car le désir d'avoir dépassera toujours les moyens que vous aurez. A chaque désir, demandez-vous si cela ne va pas être un poids, si vous ne pouvez pas plutôt vivre avec ce que vous avez déjà. Le jour j'ai pu dominer mes besoins, j'ai été l'homme le plus riche du monde."
Majid Rahnema citant son grand-père - Quand la misère chasse la pauvreté, 2003

"Les vrais besoins n'ont jamais d'excès."
Jean-Jacques Rousseau - 1712-1778 - Julie ou La nouvelle Héloïse - 1761

"L'homme est un animal crédule qui a besoin de croire. En l'absence de raisons valables de croire, il se satisfait de mauvaises"
Bertrand Russell - 1872-1970

"L'homme serait le plus heureux des êtres si du seul besoin qu'il a d'une illusion quelconque ne naissait aussitôt la réalité."
Marquis de Sade - 1740-1814 - Justine, 1788

"Les temples et les églises, les pagodes et les mosquées, dans tous les pays, à toutes les époques, dans leur magnificence et leur grandeur, témoignent de ce besoin métaphysique de l'homme qui, tout-puissant et indélébile, vient aussitôt après le besoin physique."
Arthur Schopenhauer - 1788-1860 - Le Monde comme volonté et comme représentation, 1819

"Il n'y a point de droit naturel: ce mot n'est qu'une antique niaiserie. Avant la loi, il n'y a de naturel que la force du lion, ou le besoin de l'être qui a faim, qui a froid, le besoin en un mot."
Stendhal - 1783-1842 - Le Rouge et le Noir - 1830

"Si Sarkozy existe en tant que phénomène social et historique, malgré sa vacuité, sa violence et sa vulgarité, nous devons admettre que l'homme n'est pas parvenu à atteindre le sommet de l'Etat malgré ses déficiences intellectuelles et morales, mais grâce à elles. C'est sa négativité qui a séduit. Respect des forts, mépris des faibles, amour de l'argent, désir d'inégalité, besoin d'agression, désignation de boucs émissaires, dans les banlieues, dans les pays musulmans ou en Afrique noire, vertige narcissique, mise en scène publique de la vie affective et, implicitement, sexuelle : toutes ces dérives travaillent l'ensemble de la société française ; elles ne représentent pas la totalité de la vie sociale, mais sa face noire, elles manifestent de son état de crise et d'angoisse."
Emmanuel Todd - né en 1951 - Après la démocratie, 2008, page 17

"Le désir de disposer d'un plus grand confort et de se mettre à l'abri du besoin, voilà un mobile qui se trouve à tous les stades du processus d'accumulation dans une société industrielle moderne; toutefois, ce qu'on peut appeler à cet égard le niveau de suffisance est à son tour profondément affecté par les habitudes de rivalité pécuniaire."
Thorstein Veblen - 1857-1929 - Théorie de la classe de loisir, 1899

"Le travail éloigne de nous trois grands mots, l'ennui, le vice et le besoin."
Voltaire - 1694-1778 - Candide

"La consommation perd sa finalité première, qui est de répondre à un besoin : on consomme parce que les autres consomment. Parallèlement et paradoxalement, les modèles de réussite véhiculés par les médias et la publicité mettent toujours en avant l'exception, la distinction, la performance. Il faut consommer pour se distinguer, pour afficher sa différence, sa réussite. Cette instabilité oblige à jouer en permanence, à être toujours en représentation, même avec ses proches."
Manifeste Utopia - Avant propos d'André Gorz, 2008, page 40



>>> Retour page 1 des citations : Besoin



Accueil     Citations     Haut de page