La Toupie  >  Citations  >  par thèmes  >  Compétition

Tourpilles
Recueil de citations


Compétition



"Au lieu d'égaliser les chances et d'apaiser la compétition sociale (économique, statutaire), le procès de consommation rend plus violente, plus aiguë la concurrence sous toutes ses formes. Avec la consommation, nous sommes enfin seulement dans une société de concurrence généralisée, totalitaire, qui joue à tous les niveaux, économique, savoir, désir, corps, signes et pulsions, toutes choses désormais produites comme valeur d'échange dans un processus incessant de différenciation et de surdifférenciation."
Jean Baudrillard - 1929-2007 - La Société de consommation, Ed. Denoël, 1970

"Il va de soi que chacune et chacun devrait pouvoir occuper une position sociale en fonction de son mérite plutôt que de sa naissance et de son héritage. Mais la justesse de ce principe nous empêche d'en voir la cruauté et les effets sociaux. Si les vainqueurs de la compétition méritocratique peuvent mériter leur sort et en tirer une fierté et quelques avantages, il va aussi de soi que les vaincus de la compétition "mériteraient" leur sort."
François Dubet - Massification scolaire : Toujours plus ou autrement ? - Alternatives économiques, n°415 - Septembre 2021

"Non, cette menace [la barbarie fasciste] n'a pas totalement disparu. Aussi, appelons-nous toujours à "une véritable insurrection pacifiste" contre les moyens de communication de masse qui ne proposent comme horizon pour notre jeunesse que la consommation de masse, le mépris des plus faibles et de la culture, l'amnésie généralisée et la compétition à outrance de tous contre tous."
A ceux et à celles qui feront le XXIe siècle, nous disons avec notre affection :
"Créer, c'est résister. Résister, c'est créer.""

Stéphane Hessel - 1917-2013 - Indignez-vous !, 2010

""Réussir" est devenu l'obsession générale de notre société, et cette réussite est mesurée par notre capacité à l'emporter dans des compétitions permanentes. Il est pourtant clair que la principale performance de chacun est sa capacité à participer à l'intelligence collective, à mettre en sourdine son "je" et à s'insérer dans le "nous", celui-ci étant plus riche que la somme des "je" dans laquelle l'attitude compétitive enferme chacun. Le drame de l'école est d'être contaminée par une attitude de lutte permanente, qui est à l'opposé de sa finalité."
Albert Jacquard - 1925-2013 - Mon utopie, 2006

"L'évolution de notre capacité à transformer notre milieu, l'intensification des interactions entre personnes, entre entreprises, entre nations, amènent nécessairement à toujours "plus d'Etat". Les épisodes inverses provoqués par les gouvernements de Reagan ou de Thatcher ne sont que les soubresauts ultimes d'une société fondée sur les illusions du XIXe siècle et dont le moteur est la compétition, donc l'égoïsme."
Albert Jacquard - 1925-2013 - J'accuse l'économie triomphante, 1995

"Que se passe-t-il dans une société très inégalitaire ? Elle génère un gaspillage énorme, parce que la dilapidation matérielle de l'oligarchie - elle-même en proie à la compétition ostentatoire - sert d'exemple à toute la société. Chacun à son niveau, dans la limite de ses revenus, cherche à acquérir les biens et les signes les plus valorisés. Médias, publicité, films, feuilletons, magazines "people" sont les outils de diffusion du modèle culturel dominant."
Hervé Kempf - Comment les riches détruisent le monde, Manière de voir n°99, Juin-Juillet 2008

"Même quand il y avait encore des gains de productivité, ils n'ont jamais été au service du bien vivre et ont plutôt servi à encourager la compétition entre pays, créant une situation de surabondance et de dépendance matérielle. Le confinement nous a montré à quel point nos processus de fabrication faits de délocalisations, de production à flux tendus et d'économie d'échelle nous ont rendus vulnérables."
Vincent Liegey - in Alternatives économiques, N° 406, octobre 2020 - "Il faut changer notre logiciel intellectuel"

"Car la pub est violente. Les publicités des marques sont les acouphènes d'un monde violent qui n'est jamais muet. La pub vise à susciter, à provoquer, à être le désir. Elle met en place un surmoi terrifiant et dur, beaucoup plus impitoyable qu'aucune loi ou coutume ayant jamais existé, qui colle à la peau et répète sans cesse : Tu dois désirer. Tu dois être désirable. Tu dois participer à la lutte, à la compétition, à la vie du monde. Si tu t'arrêtes, tu n'existes plus. La pub est l'aiguillon qui pousse les boufs ou les moutons, les oblige à bouger. Elle clignote et change sans cesse. Elle est la perpétuité du provisoire, la négation de toute éternité, la destruction créatrice permanente, le renouvellement impitoyable et saccadé. D'une cruauté inimaginable, elle transforme l'être en fantôme obéissant, sans lieu, sans lien, dans la vanité et la superficialité absolues."
Bernard Maris - 1946-2015 - Houellebecq économiste, 2014

"L'histoire, si loin que nous remontons dans le passé, si diligemment que nous étudions autour de nous les sociétés et les peuples civilisés ou barbares, policés ou primitifs, l'histoire nous dit que toute obéissance est une abdication, que toute servitude est une mort anticipée ; elle nous dit que tout progrès s'est accompli en proportion de la liberté, de l'égalité et de l'accord spontané des citoyens. Tout siècle de découvertes, nous le savons, est un siècle pendant lequel le pouvoir religieux et politique se trouvait affaibli par les compétitions, et où l'initiative humaine avait pu trouver une brèche pour se glisser, comme une touffe d'herbes croissant à travers les pierres descellées d'un palais."
Elisée Reclus - 1830-1905 - Evolution & Révolution, 2008

"Une société où l'économique domine le politique (et dans l'économique, la compétition donc le calcul et l'appétit du gain, ce qui est la définition même d'une économie de marché) est une société qui crée des inégalités insupportables."
Paul Ricoeur - 1913-2005 - Innocente culpabilité de Marie de Solemne, 1998




Accueil     Citations     Haut de page