La Toupie  >  Citations  >  par thèmes  >  Election > 2/2

Tourpilles
Recueil de citations


Election

Page 2 / 2



"Ma critique [des sondages] porte principalement sur l'usage - parfois inacceptable - que l'on fait de cet instrument. Son utilisation à des fins de manoeuvres politiques et de manipulation de l'opinion doit cesser. Car sinon l'utilisation des sondages d'opinion en période électorale serait une dérive gravissime, un véritable "détournement de la démocratie". !"
Nicolas Jallot - Manipulation de l'opinion, 2007

"Le peuple est au principe de la démocratie. Il est le fondement de la légitimité politique, il se fait entendre à l'occasion des élections intermédiaires et tranche souverainement au terme des mandats nationaux."
Lionel Jospin - Né en 1937 - Le monde comme je le vois, 2005

"Les hommes politiques sont des poètes. Ils appellent traversée du désert une banale non-réélection."
Denis Langlois - Né en 1940 - Revue "Secousse", juin 2016

"Si l'on étouffe la vie politique dans tout le pays, il est forcé que, dans les Soviets aussi, la vie soit de plus en plus paralysée. Sans élections générales, sans liberté de la presse et de réunions sans entraves, sans libre affrontement d'opinions, la vie de n'importe quelle institution publique cesse [.]. Au fond c'est donc une clique qui gouverne. Il s'agit bien d'une dictature, mais ce n'est pas la dictature du prolétariat."
Rosa Luxemburg - 1870-1919 - Rosa, la vie : lettres de Rosa Luxemburg

Etre élu, c'est un mandat, pas un métier."
Arnaud Montebourg - Né en 1962 - Télérama, 7 mai 2002

"Le suffrage par le sort est de la nature de la démocratie. Le suffrage par le choix est de celle de l'aristocratie. Le sort est une façon d'élire qui n'afflige personne; il laisse à chaque citoyen une espérance raisonnable de servir sa patrie."
Montesquieu - 1689-1755 - De l'esprit des lois

"Le printemps, l'été, l'automne et l'hiver sont des saisons aujourd'hui obsolètes. Vive les saisons sportives. Nous comblerons les creux de la vague d'un réjouissant scrutin électoral, d'une élection de miss, d'un radio-crochet européen ou de galas humanitaires qui lâchent la bonde à l'émotion trop longtemps contenue. Ainsi, nous anesthésierons les citoyens, qui hurleront leur soutien populaire dans des stades ou devant leur poste plutôt que de s'interroger sur des sujets qui ne leur appartient pas de prendre en charge."
Michel Piquemal - Le Prophète du libéralisme [satire], 2005

"Il y a longtemps que le vrai pouvoir n'est plus dans les urnes. Il planes bien au-dessus d'elles, dans nos institutions dont les membres ne sont pas éligibles : notre FMI, notre OCDE, notre OMC, notre banque mondiale, qui mènent la vraie marche de la planète. Les démocraties sont de belles coquilles vides."
Michel Piquemal - Le Prophète du libéralisme [satire], 2005

"Il faut avoir vécu dans cet isoloir qu'on appelle Assemblée nationale, pour concevoir comment les hommes qui ignorent le plus complètement l'état d'un pays sont presque toujours ceux qui le représentent."
Pierre Joseph Proudhon - 1809-1865 - Confession d'un révolutionnaire

"Le peuple anglais pense être libre, il se trompe fort ; il ne l'est que durant l'élection des membres du parlement : sitôt qu'ils sont élus, il est esclave, il n'est rien."
Jean-Jacques Rousseau - 1712-1778 - Du Contrat Social - livre III, chapitre XV, 1762

"L'apolitisme conduit, naturellement, à une sympathie vis-à-vis de la politique conservatrice. Le jour de l'élection, si l'apolitique ne s'abstient pas, il vote de préférence pour le candidat qui fait le moins peur, par conséquent pour le défenseur du régime tel qu'il est."
Alfred Sauvy - 1898-1990 - Mythologie de notre temps, 1971

"La nomenclature de l'INSEE permet bien d'évaluer le poids des catégories dominés dans la structure sociale et dans le processus électoral. Leurs mouvements d'humeur ont une valeur explicative décisive, mais sur le mode strictement négatif. Elles votent contre, s'efforçant de faire barrage à une classe dirigeante, ou dérivante, qui leur échappe. Tout cela se fait dans la plus grande confusion, sans qu'aucun parti, doctrine ou idéologie, ne formalise le rejet et ne structure le comportement électoral, bref représente des "intérêts de classe" en tant que tels."
Emmanuel Todd - Né en 1951 - Après la démocratie, 2008

"Nous avons eu la surprise, au lendemain de l'élection de Nicolas Sarkozy, de voir dans Le Nouvel Observateur Henri Guaino vanter le coup d'Etat du 18 Brumaire de Napoléon Bonaparte comme l'un des trois grands moments de l'Histoire de France. Merci pour l'avertissement. L'exemple du bonapartisme nous rappelle qu'un régime autoritaire peut conserver certaines des formes extérieures de la démocratie."
Emmanuel Todd - Né en 1951 - Après la démocratie, 2008

"Ainsi que l'a remarqué Max Weber, sans enthousiasme, les procédures électorales ont le mérite d'empêcher la fossilisation bureaucratique des systèmes politiques. Mais n'oublions pas que la démocratie ne représente après tout qu'une infime période de l'histoire humaine et que bien des régimes politiques se sont passés d'élection."
Emmanuel Todd - Né en 1951 - Après la démocratie, 2008



>>> Retour page 1 des citations : Election



Accueil     Citations     Haut de page