La Toupie  >  Citations  >  par thèmes  >  Haine

Tourpilles
Recueil de citations


Haine



"La haine des personnes obèses est aussi une forme de racisme social car l'obésité touche d'abord les milieux populaires, la junkfood étant bien moins chère que les bons aliments. Conséquence : puisqu'on peut pronostiquer la surcharge pondérale en fonction de la classe sociale, la répulsion vis-à-vis des gras et des "gros" est devenue une connotation de classe. Elle est une façon de dire le dégoût du riche face au pauvre et le mépris du fort face au faible."
Paul Ariès - né en 1959 - Revue "La Décroissance", avril 2008

"L'intolérance et la haine prospèrent dans l'ignorance, la stupidité et le faux nationalisme."
Albert-Ena Caron - Les Mauvais Bergers, 1964

"Il est logique que les réactions les plus sourdes, malhonnêtes, voire haineuses, de la décroissance viennent des rangs des économistes. En invitant à intégrer un paramètre fondamental oublié - la nature -, cette idée vient les prendre à revers. Elle oblige à remettre en cause deux cents ans d'une somme pharaonique de calculs. Surtout, le concept de décroissance conduit inéluctablement à "s'extraire de l'économisme", c'est-à-dire à vouloir replacer l'économie à sa juste place dans l'échelle des valeurs : un moyen."
Vincent Cheynet - né en 1966 - Le choc de la décroissance, 2008, page 17

"Je viens d'écrire une apologie de la haine. Mais au fond ce que j'entends par haine, c'est un mouvement de désespoir, c'est la noirceur du désespoir, état purement subjectif qui n'a rien à voir avec la volonté de nuire, avec l'acharnement contre autrui."
Emil Cioran - 1911-1995 - Cahiers, 1957-1972

"Désormais, ce sont les individus qui se vivent comme inégaux en fonction d'une multitude de dimensions : les revenus et les patrimoines, mais aussi les origines, le sexe, l'âge, le diplôme, le lieu de résidence et les parcours de vie. Et cette individualisation des inégalités les rend d'autant plus insupportables et peut alimenter le ressentiment, la concurrence des pauvres, la haine de tous contre tous et ce qu'on appelle les "populismes"."
François Dubet, sociologue - Les sentiments et les faits, Alternatives Economiques, novembre 2020

"Le patriotisme, c'est l'amour des siens. Le nationalisme, c'est la haine des autres."
Romain Gary - 1914-1980

"Je serai toujours bouleversé par la haine raciale et je reprendrai la lutte contre les injustices jusqu'à ce qu'elles soient définitivement abolies."
Nelson Mandela - 1918-2013 - L'apartheid, 1965

"Les apologistes du travail. - Dans la glorification du "travail", dans les infatigables discours sur la "bénédiction du travail", je vois la même arrière-pensée que dans les louanges des actes impersonnels et conformes à l'intérêt général : la crainte de tout ce qui est individuel. On se rend maintenant très bien compte, à l'aspect du travail - c'est-à-dire de ce dur labeur du matin au soir - que c'est là la meilleure police, qu'elle tient chacun en bride et qu'elle s'entend vigoureusement à entraver le développement de la raison, des désirs, du goût de l'indépendance. Car le travail use la force nerveuse dans des proportions extraordinaires, et la soustrait à la réflexion, à la méditation, aux rêves, aux soucis, à l'amour et à la haine, il place toujours devant les yeux un but minime et accorde des satisfactions faciles et régulières. Ainsi une société, où l'on travaille sans cesse durement, jouira d'une plus grande sécurité : et c'est la sécurité que l'on adore maintenant comme divinité suprême."
Friedrich Nietzsche - 1844-1900 - Aurore, 1881

"Manichéisme, psychologisation, moralisation, démagogie, populisme, haine de l'histoire et déconsidération de l'intelligence sont des recours dangereux pour des idéologies fallacieuses."
Michel Onfray - né en 1959 - Journal hédoniste I - Le Désir d'être un volcan, 1996

"Dès qu'un homme est nanti d'une autorité quelconque, il veut en user et sans contrôle ; il n'est geôlier qui ne tourne sa clé dans la serrure avec un sentiment glorieux de sa toute puissance, d'infime garde-champêtre qui ne surveille la propriété des maîtres avec une haine sans borne contre le maraudeur ; de misérable huissier qui n'éprouve un souverain mépris pour le pauvre diable auquel il fait sommation."
Elisée Reclus - 1830-1905 - Evolution & Révolution, 2008

"L'économisme triomphant encourage l'oubli de cette réalité, ce qui se traduit entre autres par une haine de la taxation et un mépris du pauvre, qui serait seul responsable de son sort et phagocyterait les richesses produites par d'autres."
David Robichaud et Patrick Turmel - La juste part, 2012

"Le libre échange non régulé favorise aussi sûrement que l'autarcie totalitaire la haine entre les peuples."
Emmanuel Todd - né en 1951 - Après la démocratie, 2008




Accueil     Citations     Haut de page