La Toupie  >  Citations  >  par thèmes  >  Insurrection

Tourpilles
Recueil de citations


Insurrection



"Insurrection n. Révolution qui a échoué. Tentative infructueuse pour substituer le désordre à un mauvais gouvernement."
Ambrose Gwinett Bierce - 1842-1914 - Le Dictionnaire du Diable, 1906

"Non, cette menace [la barbarie fasciste] n'a pas totalement disparu. Aussi, appelons-nous toujours à "une véritable insurrection pacifiste" contre les moyens de communication de masse qui ne proposent comme horizon pour notre jeunesse que la consommation de masse, le mépris des plus faibles et de la culture, l'amnésie généralisée et la compétition à outrance de tous contre tous."
A ceux et à celles qui feront le XXIe siècle, nous disons avec notre affection :
"Créer, c'est résister. Résister, c'est créer.""

Stéphane Hessel - 1917-2013 - Indignez-vous !, 2010

"Le proudhonisme est un pragmatisme, autrement dit, le contraire d'un idéalisme. D'où ses propositions concrètes et détaillées : la fédération, la mutualisation, la coopération comme autant de leviers pour réaliser la révolution ici et maintenant, sans qu'une seule goutte de sang soit versée ; la banque du peuple et le crédit organisé pour les classes nécessiteuses par ces mêmes classes dans une logique qu'on dirait aujourd'hui de microcrédit ; une théorie de l'impôt capable de réaliser la justice sociale ici et maintenant ; une défense de la propriété anarchiste, comme assurance de la liberté individuelle menacée par le régime communiste ; la construction d'un État libertaire qui garantisse la mécanique anarchiste ; une théorie critique de la presse qui est une machine à promouvoir l'idéal des banquiers qui la financent ; une pensée du droit d'auteur ; une analyse de la fonction sociale et politique de l'art qui s'oppose à l'art pour l'art et aux jeux d'esthètes ; un investissement dans ce qu'il nomme la "démopédie" et qui suppose qu'on augmente plus sûrement le progrès de la révolution par l'instruction libre que par l'insurrection paramilitaire - et mille autres instruments d'une boîte à outils dans laquelle le socialisme n'a pas encore puisé..."
Michel Onfray - Né en 1959 - Onfray, le temps de Proudhon, 2011

"Lorsque le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."
Maximilien de Robespierre - 1758-1794 - Discours sur la nouvelle déclaration des droits de l'homme et du citoyen, 24 avril 1793

"Nul ne sait quelles formes les luttes sociales revêtiront à l'avenir, mais l'expérience démontre que la prise du pouvoir par la guerre civile est onéreuse pour les vainqueurs et conduit à des dictatures toujours opposées par leur nature aux réalisations de l'humanisme socialiste. [...] La technique moderne de la guerre rend la victoire d'insurrections du type classique difficile à concevoir tant qu'elles risquent de rencontrer un adversaire décidé. Aucun mouvement socialiste tant soit peu significatif ne s'inspire plus de la "dictature du prolétariat qui tourna si mal en Russie. On voit au contraire l'indissolubilité du socialisme et de la démocratie."
Victor Serge - 1890-1947 - L'avenir du socialisme

"L'insurrection est d'abord un état euphorique, comme le sentiment amoureux ou l'extase contemplative, mais à un degré supérieur, où toutes les contradictions semblent être résolues, où toutes les choses sont faciles, où les rapports avec autrui." - ceux de son camp - sont plus aisés, chaleureux, absolument pleins. Charme de l'insurrection, qui pourrait vous peindre : heures rapides, gaîté folâtre, métamorphose incessante des lieux, des personnes, du temps lui-même, insouciance sans retenue de l'avenir, jouissance sans fin du présent, oubli sans effort du passé, omnipotence collective, joie individuelle. Elle "communique à ceux qu'elle saisit on ne sait quelle force extraordinaire" (Les Misérables)."
Anonyme - Eloge de la pauvreté et de l'anonymat, 2006

"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."
Constitution française de 1793 - article 35



>>> Définition : Insurrection



Accueil     Citations     Haut de page