La Toupie  >  Citations  >  par thèmes  >  Légitimité

Tourpilles
Recueil de citations


Légitimité



"Il est incontestable qu'une forme du libéralisme a permis la légitimation du capitalisme. Néanmoins, qu'on le veuille ou non, on ne peut pas ôter au libéralisme l'idée de liberté qu'il exprime. Les néolibéraux ont bien compris tout l'intérêt qu'ils avaient à abandonner le terme de "capitalisme" pour lui substituer celui de "libéralisme". Il est plus doux de se qualifier de "libéral", et de revendiquer abusivement les luttes émancipatrices liées au libéralisme philosophique des Lumières, que de se proclamer "capitaliste" et d'endosser toutes les horreurs et les collaborations aux pires totalitarismes de ce système. En jouant sur la perception des mots, les néolibéraux amalgament la tyrannie de l'argent et la liberté."
Vincent Cheynet - né en 1966 - Le choc de la décroissance, 2008, page 62

"Je souligne toujours l'écart entre légalité et légitimité. Je considère la légitimité des valeurs plus importante que la légalité d'un État. Nous avons le devoir de mettre en cause, en tant que citoyens, la légalité d'un gouvernement. Nous devons être respectueux de la démocratie, mais quand quelque chose nous apparaît non légitime, même si c'est légal, il nous appartient de protester, de nous indigner et de désobéir."
Stéphane Hessel - 1917-2013 - entretien dans l'hebdomadaire "Politis" du 18 novembre 2010

"Nicolas Sarkozy utilise quasi quotidiennement les sondages d'opinion pour asseoir sa légitimité de présidentiable. Il adapte tous ses discours, ses décisions et son comportement aux résultats des enquêtes d'opinion, qualitatives et quantitatives. Ce n'est pas Nicolas Sarkozy que vous entendez, mais ce que l'opinion majoritaire veut entendre ! Alors, comment savoir ce que pense vraiment le candidat à la présidence ? Comment juger ses convictions, évaluer la sincérité de son programme ?"
Nicolas Jallot - Manipulation de l'opinion, 2007, page 133

"Le peuple est au principe de la démocratie. Il est le fondement de la légitimité politique, il se fait entendre à l'occasion des élections intermédiaires et tranche souverainement au terme des mandats nationaux."
Lionel Jospin - né en 1937 - Le monde comme je le vois, 2005

"La désobéissance civile implique en effet la défense d'un intérêt qui dépasse l'intérêt strictement individuel de celui qui la pratique. Elle tire sa légitimité du fait qu'elle affirme défendre justement l'intérêt général contre des pratiques, une politique, des lois qui le contrediraient. Ce bien commun, c'est l'ensemble des richesses (l'eau, l'air...) et des droits (l'éducation, la santé, la culture...) qui doivent échapper à toute logique d'appropriation privée comme d'échange marchand."
Xavier Renou - Petit manuel de désobéissance civile, 2009, page 35

"L'efficacité de la répression dans les régimes prétendument démocratiques tient d'abord à l'usage limité et proportionnel qui en est fait : trop de répression, ou une répression trop brutale en regard des faits reprochables aux dissidents que nous sommes, délégitimerait un régime supposé au service de tous et garant des libertés de chacun. Pour ne pas avoir à employer trop souvent la répression, le régime se livre à un travail permanent de légitimation de ses institutions, y compris répressives, qui vise à dissuader a priori la dissidence active. Des logiques inhérentes à l'économie de marché y concourent déjà : la précarisation des travailleurs, qui ne laissent guère de temps pour réfléchir, l'incitation permanent à la consommation, qui alimente l'endettement des ménages et les contraint à penser d'abord aux échéances à rembourser avant la contestation."
Xavier Renou - Petit manuel de désobéissance civile, 2009



>>> Citation : Légitime

>>> Définition de légitimité



Accueil     Citations     Haut de page