La Toupie  >  Citations  >  par thèmes  >  Race

Tourpilles
Recueil de citations


Race



"Sur le "principe économique", Galbraith dit : "ce qu'on appelle le principe économique consiste largement à imaginer une stratégie qui permette de vaincre la tendance des hommes à imposer des limites à leurs objectifs de revenus, et donc à leurs efforts." Et il cite l'exemple des ouvriers philippins en Californie : "La pression des dettes, jointe à l'émulation vestimentaire, transforma rapidement cette race heureuse et nonchalante en une force de travail moderne"."
Jean Baudrillard - 1929-2007 - La Société de consommation - Denoël, 1970

"Je suis de la race de ceux qu'on opprime."
Aimé Césaire - 1913-2008

"Quel est le but ultime de toutes les sectes ? Ni le bien-être, ni l'argent, ni l'intérêt privé, ni la justice, mais la fabrication d'une race future ouverte et offerte aux "lois de la nature" où culpabilité et innocence sont des notions vides de sens. Celui qui fait obstacle à la loi naturelle par sa liberté ou la confirme par son infirmité est simplement d'une mauvaise race et inapte à vivre, à incarner sa loi."
Bernard Fillaire - Les sectes, 2003

"C'est qu'au fond, il n'y a qu'une seule race : l'humanité."
Jean Jaurès - 1859-1914

"Le populisme actuel, contrairement à celui qui a porté Adolf Hitler au pouvoir dans les années 30, ne défend pas la race mais la culture occidentale. On pouvait jadis décrier la culture judaïque, parce que c'était celle de la "race juive". A l'inverse, parce qu'on ne peut plus être ouvertement raciste, si l'on veut dénigrer des Maghrébins, ce sera sous couvert de rejeter, non pas une race, mais une culture incompatible avec la "nôtre"."
Raphaël Liogier - Le populisme ne défend plus la race mais la culture - Liberation.fr, 20 septembre 2013

"Depuis 1625, à Saint-Christophe, depuis 1635 à la Guadeloupe et à la Martinique, jusqu'en 1738, c'est-à-dire un siècle durant, ce sont des blancs, et des blancs d'Europe qui exploitent ces terres plus redoutées que redoutables.
Mais si les Européens étaient propres à la culture des colonies, pourquoi songea-t-on à y employer des nègres ? C'est que la soif de l'or est insatiable, barbare, impitoyable, et qu'après avoir épuisé la race rouge [les Indiens] dans des travaux excessifs, ont voulu avoir d'autres instruments dont les maîtres pussent disposer sans que personne s'intéressât à eux, sans que l'Europe, en se voyant dévorer ses propres enfants, demandât compte de ce qui se passait aux îles."

Victor Schoelcher - 1804-1893 - Des colonies françaises. Abolition immédiate de l'esclavage, 1842


"Bien avant l'alphabétisation de tout le territoire, bien avant l'établissement du suffrage universel, la Révolution française a défini le corps des citoyens par l'expulsion symbolique de l'aristocratie. Le pamphlet de Sieyès, Qu'est-ce que le tiers état ', texte programme de la Révolution, ne laisse aucun doute à ce sujet. Non seulement il désigne les nobles comme ennemis, mais il lui paraît nécessaire de s'en débarrasser.
Pourquoi le tiers "ne renverrait-il pas dans les forêts de Franconie toutes ces familles qui conservent la folle prétention d'être issus de la race des conquérants et d'avoir succédé dans leurs droits ? La nation, alors épurée, pourra se consoler, je pense, d'être réduite à se croire composée que des descendants des Gaulois et des Romains"."

Emmanuel Todd - né en 1951 - Après la démocratie, 2008, page 143

"Il existe de par les chemins une race de gens qui, au lieu d'accepter une place que leur offrait le monde, ont voulu s'en faire un tout seul, à coup d'audace ou de talent."
Jules Vallès - 1832-1885 - Les Réfractaires



>>> Citations : Race humaine

>>> Définition : Racisme



Accueil     Citations     Haut de page