La Toupie  >  Citations  >  par thèmes  >  Salaire > 1/2

Tourpilles
Recueil de citations


Salaire

Page 1 / 2



"[Les travailleurs pauvres] Plusieurs causes expliquent ce phénomène (faiblesse des salaires, essor du temps partiel et fractionnement des emplois), mais un élément structurel majeur le met en perspective : la tertiarisation du prolétariat. En effet, ce nouveau prolétariat des services constitue une immense armée de réserve apparue avec la désindustrialisation de notre pays; ils sont devenus les soutiers de l'économie mondialisée."
Gaël Brustier et Jean-Philippe Huelin - Recherche le peuple désespérément, 2009

"Si les 1% des Américains les plus riches se partagent un cinquième des revenus du pays - un record historique -, le salaire médian a quasiment stagné entre 2000 et 2007 (+0,1% par an)... C'est moins la consommation qui a grimpé trop haut que les salaires qui sont descendus trop bas, contraignant à emprunter pour se loger, éduquer les enfants ou se soigner (les tarifs des assurances-santé, par exemple, ont flambé). De plus, les grosses fortunes et les grands groupes ont choisi d'investir ailleurs au détriment du potentiel industriel, obligeant à importer plus et à exporter moins, d'où les déficits.
En fait, l'Amérique du haut s'enrichit et pousse celle du bas vers les institutions de crédit afin d'éviter de payer des salaires décents."

Martine Bulard - Pékin, mont-de-Piété de l'Amérique, Manière de voir n°102, Décembre 2008

"Après cinq ans d'intégrisme du FMI au Costa Rica, la croissance annoncée n'avait toujours pas eu lieu, alors que le déficit commercial s'est accru de manière importante, alimenté surtout par les importations en provenance des Etats-Unis ; le salaire minimum avait perdu 25% de son pouvoir d'achat, tandis que 27% des salariés étaient payés au-dessous du minimum légal."
Noam Chomsky - Né en 1928 - L'An 501, la conquête continue, 1993

"La reconquête du pouvoir par le possédant en phase triomphante est doublement symbolique : par l'écart gigantesque des revenus, il renoue avec les aristocraties de l'Ancien Régime, dont les dépenses d'apparat entretenaient un monde servile au détriment des productions dirigées vers une consommation moyenne. Mais, par le choix de placements, inscrits dans le fonctionnement capitaliste, il fait prévaloir le profit sur le salaire, c'est-à-dire la transcendance de la propriété monétaire sur le travail ou même sur la jouissance de valeurs d'usage."
Denis Duclos - Né en 1947 - Une nouvelle caste planétaire, Manière de voir n°99, Juin-Juillet 2008

"Le profit triomphe de tout ce qui abaisse le salaire, et souffre de tout ce qui l'élève. L'état naturel du capital et du travail, à l'égard l'un de l'autre, c'est donc la lutte, l'hostilité, l'antagonisme."
Charles Dupont-White - 1807-1878 - Essai sur les relation du travail avec le capital, 1846

"Un travailleur dont le salaire n'augmente pas se retrouve bien démuni face à l'inflation au point qu'il ne peut même plus s'acheter un pantalon
On appelle ça l'effet salaire."

Philippe Geluck - Né en 1954 - Le tour du chat en 365 jours, 2006

"Mais comment peut-il manquer aujourd'hui de l'argent pour maintenir et prolonger ces conquêtes [sociales de la Résistance] alors que la production de richesses a considérablement augmenté depuis la Libération, période où l'Europe était ruinée ? Sinon parce que le pouvoir de l'argent, tellement combattu par la Résistance, n'a jamais été aussi grand, insolent, égoïste, avec ses propres serviteurs jusque dans les plus hautes sphères de l'Etat. Les banques désormais privatisées se montrent d'abord soucieuses de leurs dividendes, et des très hauts salaires de leurs dirigeants, pas de l'intérêt général."
Stéphane Hessel - 1917-2013 - Indignez-vous !, 2010

"Les ouvriers... doivent inscrire sur leur drapeau le mot d'ordre révolutionnaire: "Abolition du salariat", qui est leur objectif final."
Karl Marx - 1818-1883 - Salaire, prix et profit, rapport de 1865 à l'Internationale

"La grève, un chantage ? L'a-t-on assez souvent entonné, cet odieux refrain, dans tous les partis conservateurs ! La grève n'est un plaisir pour personne. Et elle atteint d'abord ceux qui n'ont plus que ce moyen-là pour défendre leur droit de vivre. La perte de salaire, la crainte du chômage, l'angoisse au foyer de chacun, la gêne pour tous, le danger d'être mal compris par d'autres catégories de travailleurs, tout cela il faut que les grévistes le supportent, tandis que les maîtres de l'appareil de production spéculent sur la lassitude engendrée par tant de misère."
François Mitterrand - 1916-1996 - La Paille et le Grain, 1975



>>> Page 2 des citations : Salaire



Accueil     Citations     Haut de page