La Toupie  >  Dictionnaire  >  Toyotisme

"Toupictionnaire" :
Le dictionnaire de politique


Toyotisme



Définition du toyotisme


Etymologie : mot dérivé de l'entreprise japonaise Toyota.

Le toyotisme désigne une organisation du travail élaborée dans les années 1960 par l'ingénieur japonais Taiichi Ono et mise en place au sein de l'entreprise Toyota.

Le toyotisme se veut d'abord une amélioration du taylorisme et du fordisme considérés comme insuffisants pour assurer une adaptation rapide des entreprises aux marchés. Il est fondé sur une plus grande responsabilisation des travailleurs qui voient leurs tâches enrichies, qui deviennent polyvalents et qui doivent s'impliquer dans leur équipe. Leurs avis sont pris en considération ; ils participent au diagnostic des problèmes et à leur résolution.

La production est pilotée par la demande et fonctionne en flux tendus ("juste-à-temps"). La recherche de la qualité est privilégiée tout au long de la chaîne de production. La lutte contre le gaspillage et les coûts superflus s'appuie sur l'objectif des 5 zéros : zéro stock, zéro défaut, zéro papier, zéro panne, zéro délai.

Le déploiement du toyotisme a pris plusieurs dizaines d’années au Japon. Certains de ses principes ont été mis en place dans les grandes multinationales :
  • Le juste-à-temps,
  • L’autonomisation des machines,
  • L'autonomisation des équipes (kaizen),
  • Le kanban : système d’étiquettes pour indiquer le nombre de pièces à produire,
  • Les cercles de qualité.
Synonymes : ohnisme (du nom de Taiichi Ono), post-taylorisme.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page