La Toupie  >  Textes  >  Coeur prisonnier

Coeur prisonnier


ou l'art de la manipulation



Citoyenne du monde originaire de France ayant la double citoyenneté franco-canadienne, Virginie Ségard est traductrice depuis 2005, après avoir enseigné les langues et travaillé comme traductrice indépendante pendant cinq ans. En 2009, à force de détermination, elle a obtenu, à l'âge de 31 ans, le double agrément en traduction dans la combinaison anglais-français. Depuis mai 2011, elle est rédactrice en chef aux Éditions Entrefilet.

Son expérience internationale et son vécu mouvementé ont éveillé en elle un vif intérêt pour la psychologie, la sociologie et les relations humaines dans toute leur complexité. Le parcours atypique qu'elle a suivi l'a amenée à s'interroger sur le sens de sa vie et à comprendre l'importance capitale de la communication au coeur de toute relation, qu'elle soit conjugale, fraternelle, parentale, amicale ou professionnelle.

Convaincue des bienfaits de la philosophie de vie bouddhiste, de la méditation et de la relaxation, Virginie est une jeune femme authentique qui mène une existence axée sur la bienveillance, cultivant l'amour et la compassion. Elle fuit l'artificiel et lutte contre les maux de la Terre que sont la violence, le mensonge, l'hypocrisie et l'ignorance. Victime d'abus au quotidien pendant près de cinq années étouffantes, elle a décidé de briser le silence pour sensibiliser la population à des sujets encore malheureusement bien tabous de nos jours.

"Coeur prisonnier" est un essai psychologique aux accents autobiographiques qui traite de la manipulation mentale omniprésente dans notre société actuelle et de la violence sous toutes ses formes qui, derrière un masque ou en sourdine, peut frapper bien fort même sans coup.


Cet essai est publié aux Éditions du Panthéon.


Virginie Ségard, 2010 (Copyright)




Accueil     Textes     Haut de page