La Toupie  >   Forum des Toupinautes   >   Pour un développement de l'emploi de proximité en Guadeloupe

 Le forum
des Toupinautes


Pour un développement de l'emploi de proximité en Guadeloupe

Développement durable


Gleb - 2010-04-17 - 02:42



(Ce texte est extrait du forum : Vos propositions pour un monde meilleur)


Expérimentation Guadeloupéenne d’une structure destinée à valoriser la création d’entreprises solidaires et de l’emploi de proximité.

Une initiative de l’association « LES DIMANCHES DE LA CREATION » créatrice d’initiatives solidaires.
Nous nous sentons capables d’un autre idéal et nous voulons imaginer un monde où chacun retrouve la liberté de conduire son destin et participe à l’économie de son environnement.

LE PROJET

Le mot de la Présidente,
Chers porteurs de projets,

La Guadeloupe est à la recherche de son modèle de développement économique. La crise économique mondiale que nous subissons et la turbulence sociale qui la bouleverse est un mal qu’il convient de traiter en profondeur. Mal, nécessaire à cette recherche identitaire et de construction d’une alternance salvatrice.

L’économie sociale et solidaire que lance notre association, « les DDLC » les DIMANCHES DE LA CREATION est l’alternative en laquelle nous croyons être la seule capable de corriger les effets pervers de cette économie de Marché : Le chômage, l’exode rural et la pauvreté.

Notre plan d’actions en phase avec l’agenda 21 et les finalités du développement durable, place l’être humain au centre de nos réflexions et de nos préoccupations majeures.
Pour assurer cette mission, l’association s’est dotée d’un outil innovant et moderne : une agence de développement local dénommée, « A.D.L ».
Vous accompagner, vous former, vous initier à la création de projets solidaires de proximité. Conforter et consolider nos actions de création en faveur de l’emploi durable et d’une économie alternative est sa mission.

IL nous a paru nécessaire que cette dualité qui nous unit à notre pays soit encadrée par une ingénierie de projets ISOPES pour l’accompagner sur le long terme.
« BÂTISSONS AUTREMENT » la proximité, est notre slogan afin qu’émergent des initiatives solidaires. Penser « global » pour notre pays et « local » pour ses habitants nous amène à penser notre développement respectif dans la caraïbe et dans la proximité.
Cette réflexion s’articule autour du thème récurrent « comment vous voyez-vous dans les dix prochaines années ? » que vous mènerez dans notre séminaire de formation.

Cette mission que nous menons au sein de l’association « Les DDLC » Les DIMANCHES DE LA CREATION, CREATRICE D’INITIATIVES SOLIDAIRES, nous conforte dans l’idée que nous sommes dans le « BON WAGON » qui nous mènera vers la réussite. Il nous appartiendra de nous approprier ce nouvel outil et de l’adapter dans une démarche d’expérimentation sociale et économique afin de créer l’emploi durable en Guadeloupe.

Je vous invite, chers porteurs de projets, dès maintenant à conjuguer la solidarité avec nous au présent, vous approprier notre « P.P.P.M.C » PENSER, PARLER, PROMOUVOIR, MILITER, CREER des initiatives avec les DDLC pour vous former et bâtir ensemble avec A.D.L, pour la GUADELOUPE, pour nos ENFANTS et pour la planète TERRE.

La Présidente,
Madame BRUN–DUHAMEL Georgina
co fondatrice

le préambule du fondateur

Trop longtemps ignorée et mise de côté par l’ensemble des acteurs majeurs associatifs, l’économie sociale et solidaire ne trouve pas preneurs dans l’économie locale et régionale Guadeloupéenne.
Et pourtant, combien d’associations de mutuelles, d’entreprises artisanales, coopératives et groupements fonctionnent sur un modèle coopératif. Souvent nés par le désir et la motivation solidaire, et concrètement juste pour créer son propre emploi.
Le développement solidaire quasi inexistant, voire peu ou pas de structures créant l’emploi durable entrant dans le champ d’une véritable économie sociale et solidaire active dans notre pays.

Le défi que propose l’association est simple et ambitieux avec « Les DDLC » , faire vivre la proximité dans la dimension locale tout en ayant une motivation et une ambition dans sa vision globale du développement durable. Intégrant dans ses préoccupations les finalités de l’agenda 21 pour ses actions sur le terrain.

Initier, sensibiliser, promouvoir l’ESS dès le plus jeune âge, notre jeunesse à des principes égalitaires et solidaires.
Innover et former à l’émergence de création d’initiatives solidaires de proximité. Créer une ingénierie de services dont les buts seraient d’observer une veille économique et sociale avec l’objectif de répertorier des besoins non satisfaits dans les métiers de SAP(services à la personne) et des TPME, tous secteurs d’activités confondus.
Accompagner par la formation, des demandeurs d’emplois, des bénéficiaires de minima sociaux, Retisser le lien social et redonner du sens à la vie d’un quartier, renouer des valeurs sociétales et citoyennes. Donner les outils et moyens aux femmes et aux hommes qui nous feront confiance.
Dynamiser le territoire en lançant des réunions, des forums, un séminaire de réflexion incontournable sur le thème « comment vous voyez-vous dans les dix prochaines années » pour capitaliser des projeteurs solidaires et durables.
Informer les chefs d’entreprises et leur personnel des possibilités qu’offrent les structures de l’économie sociale et solidaire afin de permettre la durabilité des emplois, par la reprise et la transmission de l’entreprise aux salariés.
Les DDLC, Créatrices d’initiatives solidaires
Les alternatives innovantes et concrètes que nous proposons ont leur place dans cette économie réelle qui manque dans le développement structurel de la Guadeloupe. Une économie déséquilibrée par une trop grande quantité de TPME, fragilisée par une forme juridique basée sur l’individualisme d’une part et d’un manque de finance à risques, d’associés solidaires d’autre part, pour palier à la frilosité dans la prise de risque des banques traditionnelles.
Nos initiatives auront comme avantage de corriger les effets pervers de l’économie de marché en plaçant la personne humaine au centre des préoccupations, et non au centre des intérêts financiers.
Ensemble, nous ferons la preuve que nous « BÂTISSONS AUTREMENT » avec « A.D.L » l’agence de développement local et qu’il serait possible de duplication dans chaque commune du département.
Rapprocher l’utopie du réalisme devient une réalité désormais avec « Les Dimanches De La Création. Alors vous dirais-je ? « COMMENT VOUS VOYEZ-VOUS DANS LES DIX PROCHAINES ANNEES ? »

A vous chers amis qui m’avez accordé votre confiance et accompagné depuis vingt deux (22) mois dans ce projet. A vous nouveaux membres et ceux qui venez nous découvrir, je suis convaincu qu’il faut se trouver sur le bon chemin, être au bon moment au bon endroit, pour réussir ensemble et que nous le sommes avec les DDLC et l’ADL.
A tous je souhaite, Force et Réussite Solidaire.

Guy LE BLANC,
Chargé de mission, chef de projets pour les DDLC.



Gleb, 2010-04-17


Accueil   Forum   Haut de page