La Toupie  >  Dictionnaire  >  Idéalisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Idéalisme



Définition de l'idéalisme


Etymologie : du grec idea, idée.

L'idéalisme est une attitude qui consiste à fonder son action ou sa conduite sur un idéal, c'est-à-dire un but élevé que l'on se propose d'atteindre.

Un idéaliste est un adepte de l’idéalisme, quelqu'un qui fixe sa conduite sur un idéal ou qui se représente mal les conditions de la réalité.


En philosophie, l'idéalisme est une doctrine qui accorde un rôle prépondérant aux idées et pour laquelle il n'y a pas de réalité indépendamment de la pensée. Le monde réel n'existe qu'à travers les idées et les états de conscience. Le monde et même l'être se réduisent donc aux représentations que nous en avons.

Pour Platon (427-347 avant JC), le monde des Idées constitue la vraie réalité. Descartes (1596-1650) qui peut être considéré comme un idéaliste, considère que c'est l'esprit de l'homme qui est sa véritable nature et non son corps.

Le mot "idéalisme" apparaît à la fin du XVIIe siècle par opposition au matérialisme. Le principe de l'idéalisme absolu a été résumé par l'évêque et philosophe irlandais George Berkeley (1685-1753) : "Etre, c'est être perçu".

L'idéalisme connaît son apogée avec les philosophes allemands
Kant (1724-1804), Fichte (1762-1814) et Hegel (1770-1831).

L'idéalisme s'oppose au réalisme pour lequel l'homme connaît les choses telles qu'elles sont réellement en elles-mêmes et qu'elles n'existent pas en dehors de leur matérialisation.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page