La Toupie  >  Dictionnaire  >  Indivisible, indivisibilité

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Indivisible, indivisibilité


"Chacun de nous met en commun sa personne et toute sa puissance sous la suprême direction de la volonté générale; et nous recevons encore chaque membre comme partie indivisible du tout."
Jean-Jacques Rousseau - Du Contrat Social I,6 - 1762


Définition d'indivisible, indivisibilité


Etymologie : composé du préfixe privatif in- et de divisible, du latin divisibilis, dérivé divisio, partage, répartition, distribution, division.

L'adjectif indivisible qualifie :
  • ce qui ne peut pas être divisé, partagé, distingué, décomposé ou analysé en plusieurs parties. Si une telle séparation était possible, l'entité initiale cesserait d'exister.
  • ce qui ne peut être séparé, dissocié de quelque chose.
Exemples : un atome indivisible, la République indivisible.
Synonymes : indivis, indissociable, insécable, irréductible.


En droit, une obligation indivisible est une obligation qui, par la loi ou par la volonté commune des parties contractantes, ne peut être exécutée partiellement et que chacun des obligés doit respecter pour le tout. (1217 et 1218 du Code civil).

L'indivision est la situation d'un bien sur lequel s'exercent des droits de même nature appartenant à plusieurs personnes. Elle peut résulter de l'achat d'un bien à plusieurs, mais le plus souvent elle découle de la loi, dans les successions notamment.
Exemple : situation des héritiers avant que leurs parts respectives aient été matériellement individualisées.

Indivisibilité

L'indivisibilité est le caractère, la qualité de ce qui est indivisible, de ce qui ne peut être divisé, partagé ou analysé séparément, sans le détruire.
Exemples : L'indivisibilité de l'être humain, l'indivisibilité d'un point (en mathématiques).



Accueil     Dictionnaire     Haut de page