La Toupie  >  Dictionnaire  >  Nihilisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Nihilisme



Définition du nihilisme


Etymologie : du latin nihil, rien.

Sens politique :

Le terme nihilisme fut employé pour la première fois par l'écrivain russe Ivan Tourgueniev (1818-1883) dans "Pères et fils" (nouvelle de 1861) pour désigner une critique sociale portée par une intelligentsia radicale russe ayant perdu ses illusions quant aux réformes politico-sociales. Refusant toute contrainte de la société sur l'individu, les nihilistes russes comme Dobrolioubov, Pissarev, Tchernychevsky, Lavrov et Kropotkine... prônent des actions directes et violentes pour renverser le régime afin de reconstruire un monde qui assurera le bonheur de la population. Le mouvement nihiliste parvient à assassiner le Tsar Alexandre II en 1881. La répression qui s'ensuivit fut fatale à cet éphémère mouvement, mais pas à ses idées.

Sens philosophique :

Le nihilisme désigne un scepticisme absolu, qui considère le monde ainsi que l'existence humaine comme dénués de sens, de vérité compréhensible ou de valeurs absolues. Il rejette ainsi toute hiérarchie des valeurs, toute morale, toute croyance, toute transcendance et en particulier l'existence de Dieu. Il s'attache à montrer que la vie humaine et ses prétentions sont dérisoires. Le philosophe allemand Friedrich Nietzsche (1844-1900) y voit la crise d'une civilisation malade et la conséquence de 20 siècles de décadence de l'Occident.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page