La Toupie  >  Dictionnaire  >  Contrainte

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Contrainte


"Etre libre, ce n'est pas avoir la capacité de faire n'importe quoi ; la liberté de l'individu seul sur une île n'a pas de contenu. Etre libre, c'est accepter des contraintes discutées en commun et auxquelles chacun se soumet au nom d'un objectif supérieur : la liberté de la parole est l'aboutissement des contraintes du langage."
Albert Jacquard - J'accuse l'économie triomphante, 1995)


Définition de contrainte


Etymologie : du latin constringere, lier, resserrer, enchaîner, contraindre, réprimer.

Une contrainte est une violence ou une pression exercée contre une personne pour l'obliger à faire quelque chose ou pour l'empêcher de faire ce qu'elle voudrait. Elle peut être physique ou morale. C'est aussi l'état de celui qui subit cette pression.

Les contraintes de la vie en société sont les obligations et les règles auxquelles on doit se soumettre et qui réduisent la liberté d'action.

En droit, une contrainte est un acte de justice par lequel on force quelqu'un à faire ou à donner quelque chose. La contrainte par corps est l'emprisonnement d'un débiteur du fisc ou d'un prévenu qui n'a pas régularisé une amende.

Synonymes : assujettissement, astreinte, coercition, obligation, pression, oppression.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page