La Toupie  >  Dictionnaire  >  Religion

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Religion


"Le propre d'une religion est de n'être ni raisonnable ni croyable ; c'est un remède de l'imagination pour des maux d'imagination. [...] Or, ce croire fanatique est la source de tous les maux humains ; car on ne mesure point le croire, on s'y jette, on s'y enferme, et jusqu'à ce point extrême de folie où l'on enseigne qu'il est bon de croire aveuglément. C'est toujours religion ; et religion, par le poids même, descend à superstition."
Emile Chartier, dit Alain - Les Dieux


Définition de religion


Etymologie : du latin religio, ce qui attache ou retient, lien moral, inquiétude de conscience, scrupule. Ce mot était utilisé par les Romains, avant Jésus Christ, pour désigner le culte des démons.

L'origine du mot "religio" est controversée depuis l'Antiquité jusqu'à aujourd'hui. Certains comme Cicéron le dit venir de "relegere" (relire, revoir avec soin, rassembler) dans le sens de "considérer soigneusement les choses qui concernent le culte des dieux". Plus tard, Tertullien et Lactance voient son origine dans "religare" (relier, attacher) pour désigner "le lien de piété qui unit à Dieu". Initialement utilisé pour le christianisme, l'emploi du mot religion s'est progressivement étendu à toutes les formes de manifestations sociales en rapport avec le sacré.

Sens 1

Bien qu'il n'existe pas de définition universellement reconnue de la religion on peut considérer qu'elle est l'ensemble des représentations du monde, des croyances, des sentiments, des dogmes et des pratiques qui définissent les rapports de l'être humain avec le sacré ou avec des entités supérieures.
Exemple : les guerres de religion.

Sens 2

Une religion particulière est définie par les éléments spécifiques à une communauté de croyants : livres sacrés, dogmes, pratiques rituelles, cultes, sacrements, prescriptions en matière de morale, interdits, organisation, etc. La plupart des religions se sont développées à partir d'une révélation s'appuyant sur l'histoire exemplaire d'un peuple, d'un prophète ou d'un sage qui a enseigné un idéal de vie.
Exemples : la religion juive, la religion chrétienne.
L'étude des religions, disparues ou existantes, montre le caractère universel de ce phénomène et une très grande variété dans les doctrines et les pratiques rituelles.

On distingue généralement :
  • les religions dites primitives ou animistes,
  • les religions orientales (hindouisme, bouddhisme, shintoïsme, confucianisme, taoïsme...)
  • les religions monothéistes issues de la Bible (judaïsme, christianisme, islam), le christianisme ayant lui-même donné naissance à plusieurs religions ou Eglises chrétiennes :
    1. catholique,
    2. orthodoxes,
    3. protestantes, évangélique...

Sens 3

Le terme religion désigne aussi la foi, la piété, la croyance, l'adhésion à une doctrine religieuse.
Exemples : entrer en religion, être sans religion.

Sens 4

Par analogie, au sens figuré, une religion est une activité qui s'impose comme un devoir à accomplir ou une attitude de respect ou de vénération de règles qui s'apparentent à du sacré.
Exemples : la religion du travail bien fait, "Cessons de rêver l'homme, cessons de faire de l'humanisme une religion." (André Comte-Sponville - Une éducation philosophique 1989)



Accueil     Dictionnaire     Haut de page