La Toupie  >  Dictionnaire  >  Narcissisme

"Toupictionnaire" :
Le dictionnaire de politique


Narcissisme


"La simple connaissance de soi, comme l'a vue Bergson, pousse à plaindre ou à mépriser l'homme, davantage qu'à l'admirer. Trop d'égoïsme, de vanité, de peur. Trop peu de courage et de générosité. Trop d'amour propre, trop peu d'amour. L'humanité fait une création tellement dérisoire. Comment un Dieu aurait-il pu vouloir cela ? Il y a du narcissisme dans la religion, dans toute religion (si Dieu m'a créé, c'est que j'en valais la peine!), et c'est une raison d'être athée : croire en Dieu, ce serait un péché d'orgueil."
André Comte-Sponville - Pensées sur l'athéisme, 1999


Définition de narcissisme


Etymologie : du nom de Narcisse, jeune homme qui, selon la mythologie grecque, serait tombé amoureux de son reflet dans l'eau, jusqu'à y perdre la vie, avec le suffixe -isme, servant à former des mots correspondant à une attitude, un comportement, une doctrine, un dogme, une idéologie ou une théorie.

Sens 1

Le narcissisme est un trait de caractère où prédomine l'amour excessif de soi, et de son image, et une attention exclusive portée à soi-même. Il se traduit par une survalorisation de soi et une dévalorisation des autres.
Synonymes : autolâtrie, égoïsme, égotisme, amour de soi, culte de soi.
Antonymes : altruisme, dévouement, empathie.

Sens 2

Le narcissisme est le fait de considérer que tout tourne autour de soi.
Synonymes : égocentrisme, nombrilisme.
Antonyme : allocentrisme.


En psychanalyse, le narcissisme est l'investissement du sujet sur lui-même. Sigmund Freud (1856-1939) a introduit ce concept dans les années 1910 pour désigner l'étape du développement de la libido chez l'enfant lors de la constitution du Moi compris comme objet d'amour. Il apparaît dès les premiers stades de la conscience et peut avoir un sens positif pour l'estime de soi.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page