La Toupie  >  Dictionnaire  >  Parasitocratie

"Toupictionnaire" :
Le dictionnaire de politique


Parasitocratie

Parasitocrate


"Le parasitocrate, lui [à la différence du cleptocrate], n'a pas besoin de voler. Il vit aux dépens des autres, des contribuables, dans la légalité. Il contribue à forger les lois. Homme politique, dirigeant d'une entreprise publique ou d'une multinationale employant une équipe de lobbying, syndicaliste, président d'une association, il sait détourner le système à son profit pour se créer une rente de situation."
Simone Wapler - 01/11/2016


Définition de parasitocratie


Etymologie : composé de parasite, du latin parasitus, issu du grec ancien parasitos, composé para-, à côté de, et de sitos, nourriture, avec le suffixe -cratie, du grec ancien kratos, pouvoir, autorité

Le néologisme parasitocratie semble avoir été créé en 2012 par Simone Wapler, journaliste et économiste française qui défend des idées très libérales, rejetant les interventions de l'Etat et se plaçant dans une perspective de défense des contribuables.
    Pour Simone Wapler, un parasitocrate est "quelqu'un qui forge ou détourne les lois et les règlements pour obtenir quelque chose contre rien, pour forcer un échange gagnant (pour lui) et perdant (pour l'autre)."
    Les parasitocrates se retrouvent sous forme de "castes" dans "les administrations, les universités, les gouvernements, les organisations internationales, les instances de réglementation, les multinationales, ..."
    Synonymes de parasitocrate : profiteur, initié, privilégié.
Le terme parasitocratie, dont il n'existe pas de définition consensuelle, est la combinaison des mots parasitisme[*] et aristocratie. Il peut être défini comme un système composé de personnes qui détiennent du pouvoir en vivant aux dépens du groupe, de l'organisation, de l'Etat, ... auquel elles appartiennent et qui bénéficient d'une rente permanente. Il est parfois associé à une forme de conspiration ou comparé à une caste.

Exemples de déclinaisons de la parasitocratie par ceux qui la dénoncent :
  • L'Etat : qui va au-delà de ses fonctions régaliennes, qui accable le contribuable par les impôts qu'il prélève et qui octroie à certains des privilèges qui leur permettent à d'échapper au régime de droit commun.

  • Les élus : considérés comme trop nombreux [en particulier à cause du nombre important de communes].

  • La "mafia" financière : qui met en place un système financier aux rouages de plus en plus complexes que seuls ses membres maîtrisent. "Un groupe de privilégiés qui partagent la même éducation, sont allés dans les mêmes écoles et universités, croient aux mêmes choses et ont une même vision globale de ce qui est bien pour les autres." (Simone Wapler)

Note : parasitisme

* Le parasitisme qui est la situation d'un organisme vivant aux dépens d'une autre espèce.
Par analogie, le parasitisme est le mode d'existence d'une personne qui vit et prospère aux dépens d'une autre personne ou de la collectivité.




Accueil     Dictionnaire     Haut de page