La Toupie  >  Textes  >  Constitution du patrimoine

Constitution du patrimoine


Inégalités et injustices




La façon dont se constitue le patrimoine d'un individu soulève un certain nombre de questions qu'il faudra bien un jour traiter si l'on veut réduire les inégalités et les injustices qui habitent nos sociétés :
  • Patrimoine reçu en héritage.
    Qu'est-ce qui légitime ce droit de transmission ? "La tradition !" La réponse est un peu courte. L'intérêt de la société de ne serait-il pas que le patrimoine du défunt revienne, au-delà d'un certain seuil, à l'ensemble de la collectivité, plutôt qu'à un individu dont le seul "mérite" est d'être le fils de ses parents !

  • Patrimoine constitué par l'épargne sur le revenu du travail.
    S'il est équitable qu'il y ait des différences entre les salaires, est-il pour autant normal que la rémunération de certains grands patrons ou sportifs soit plusieurs centaines de fois supérieure au salaire minimum et que ceux-ci puissent se constituer en un mois une épargne qu'un ouvrier ou un employé ne parviendra pas à économiser en l'espace de toute une vie ?

  • Patrimoine lié aux revenus du patrimoine (intérêts des placements, dividendes, plus-values, loyers...)
    Est-il juste que le simple fait de posséder un patrimoine à un instant donné génère des revenus souvent beaucoup plus importants que ceux du travail ?
On touche là au fondement du capitalisme.


Pierre Tourev, 24/11/2008



Accueil     Textes     Haut de page