La Toupie  >  Dictionnaire    >  Epargne

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Epargne




Définition de l'épargne


Etymologie : de l'ancien français esparnier, venant du francique sparanjan, traiter avec indulgence.

L'épargne est l'action d’épargner, d'être économe dans la dépense, de mettre de l'argent de côté dans un but particulier. C'est aussi ce que l'on a épargné, économisé.

L'épargne des ménages ou des particuliers est la part du revenu qui n'est pas utilisée pour la consommation immédiate et qui est mise en réserve en vue d'une dépense future ou d'un meilleur rendement.

Une partie de l'épargne est confiée aux banques qui la rémunèrent par un taux d'intérêt et s'en servent pour accorder des prêts à leurs clients.

Les différentes formes d'épargne :
- l'épargne liquide (ou thésaurisation) qui reste disponible sous forme liquide (ex : Livrets A)
- l'épargne investie qui est affectée à des placements (ex : comptes ou titres d'épargne, livrets d'épargne, contrats d'assurance-vie, valeurs mobilières) ou à des investissements dans des moyens de production ou dans l'immobilier...

Les économistes néoclassiques considèrent que le niveau d'épargne est déterminé par le taux d'intérêt. Si celui-ci est élevé, l'agent économique sera incité à épargner car l'épargne lui permettra d'assurer des revenus plus importants dans le futur. A l'inverse, si le taux d'intérêt est faible, l'agent aura tendance à davantage consommer, car l'épargne ne lui rapportera que peu de revenus futurs.

Pour les économistes keynésiens, c'est le niveau de revenu qui détermine, après la consommation, la part consacrée à l'épargne. Si le taux d'intérêt est élevé, alors l'agent économique aura une préférence pour l'épargne investie, sinon, il optera en faveur de la thésaurisation.

Le comportement d'épargne est l'une des composantes importantes de l'économie. En effet, une insuffisance d'épargne peut porter préjudice à l'investissement et donc à l'activité économique dans le futur. A l'inverse, un excès d'épargne peut être néfaste à la demande et donc, là encore, à l'activité économique.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page