La Toupie  >  Dictionnaire  >  Holacratie ou holocratie

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Holacratie ou holocratie



Définition de holacratie ou holocratie


Etymologie : de l'anglais holacracy, composé à partir du grec ancien holos, entier, totalité, entité qui est à la fois un tout et une partie d'un tout, et kratos, pouvoir, autorité. Le terme holacracy est dérivé de holarchy, inventé en 1967 par Arthur Koestler (1905-1983) dans son livre The Ghost in the Machine.

L'holacratie (ou parfois holocratie qui semble étymologiquement plus correcte) est un mode de prise de décision et de gouvernance qui permet à une structure de s'auto-organiser comme une entité vivante. Chacune des parties prenantes participe à l'organisation sans faire appel à une hiérarchie ou à un organigramme traditionnel.

L'holacratie est une nouvelle méthode de management d'entreprise développée dans les années 2000 par la société américaine HolacracyOne ("Holacracy" est une marque déposée). Elle est fondée sur la mise en application de l'intelligence collective [1] et part du principe qu'établir un organigramme ou des fiches de poste n'est pas réellement utile. La prise de décision est ainsi répartie au sein d'une organisation "fractale" d'équipes (cercles) autonomes mais aussi dépendantes de l'ensemble auquel elles appartiennent.

Pouvant être comparée à la sociocratie dont elle s'est inspirée, l'holacratie applique les mêmes quatre grands principes : gouvernance par cercles interdépendants et auto-organisés, doubles liens entre deux cercles, gestion par consentement et élections sans candidat. Cependant elle a un caractère plus opérationnel et formalisé.

Quelques critiques faites par les détracteurs de l'holacratie :
  • ce n'est qu'une nouvelle mode managériale venue des Etats-Unis,
  • elle induit un stress supplémentaire chez les salariés à qui l'on impose cette théorie de management,
  • elle provoque de nombreuses démissions parmi les salariés,
  • le fonctionnement en équipe autonome conduit à la loi du plus influent au sein du groupe,
  • elle génère une augmentation paradoxale de bureaucratie,
  • etc.

En matière de politique, des tentatives d'adapter l'holocratie à la gouvernance de la société apparaissent, mais demeurent encore embryonnaires.


Notes :
[1] intelligence collective : capacité cognitive d'un groupe produite par les interactions multiples entre ses membres. Elle est supérieure à la somme de celle de chacun de ses membres.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page