La Toupie  >  Dictionnaire  >  Légitimisme, légitimiste

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Légitimisme, légitimiste



Définition de légitimisme, légitimiste


Etymologie : de légitime, venant du latin legitimus, fixé par les lois, conforme aux lois, légitime, légal.

Légitimisme

Le légitimisme est l'attitude politique qui consiste à soutenir de manière inconditionnelle le pouvoir en place ou celui qui est considéré comme légitime.

Le légitimisme est aussi l'opinion des légitimistes.

Légitimiste

Le légitimiste est celui qui est partisan du légitimisme, de la légitimité, qui défend l'ordre établi, le pouvoir en place ou une dynastie.

En France, au XIXe siècle on appelle "légitimistes", les royalistes partisans du droit au trône de la branche aînée des Bourbons, représentée par Charles X, par opposition aux orléanistes, partisans de Louis-Philippe et de ses descendants. Ils soutiennent la candidature de l'héritier telle que le prévoient les lois fondamentales de succession "de mâle en mâle par ordre de primogéniture" et d'indisponibilité de la Couronne.

Apparu en 1830 après l'arrivée au pouvoir de Louis-Philippe, le mouvement légitimiste regroupe les partisans du "comte de Marnes" (Louis XIX), puis de son neveu, le comte de Chambord (Henri V). Les grandes monarchies européennes ayant reconnu Louis-Philippe en 1830, les légitimistes subirent une constante érosion électorale. A la mort du comte de Chambord, en 1883, les légitimistes ont reporté leur espoir sur la branche des Bourbon d'Espagne, descendants de Philippe V (1683-1746).



Accueil     Dictionnaire     Haut de page