La Toupie  >  Dictionnaire  >  Situationnisme, situationniste

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Situationnisme, International situationniste


"Vivre sans temps mort et jouir sans entrave."



Définition de situationnisme


Etymologie : de situation, du latin situs, lieu, emplacement.

Le situationnisme désigne un mouvement contestataire philosophique, esthétique et politique incarné par l'Internationale situationniste, "plate-forme collective", fondée par huit artistes en 1957, lors de la conférence de Cosio d'Arroscia. Il est constitué de 70 membres dont 7 femmes et 63 hommes, de 16 nationalités différentes.

Dans son document fondateur, "Rapport sur la construction de situations...", Guy Debord (1931-1994) exprime l'exigence de "changer le monde" et envisage le dépassement de toutes les formes artistiques par "un emploi unitaire de tous les moyens de bouleversement de la vie quotidienne".
    Définition d'une situation construite :
    "Moment de la vie, concrètement et délibérément construit par l'organisation collective d'une ambiance unitaire et d'un jeu d'événements." (Internationale Situationniste)
Au début, le situationnisme se veut une tentative de dépassement des mouvements artistiques révolutionnaires d'avant-garde du XXe siècle comme le dadaïsme, le surréalisme et le lettrisme. Mais le mouvement situationniste, héritier du marxisme et du surréalisme, s'oriente rapidement vers une critique de la société du spectacle, qualifiée de "spectaculaire-marchande", associée à un désir de révolution sociale. En 1962, une scission entre "artistes" et "révolutionnaires" conduit à l'exclusion des premiers.

Le projet situationniste repose sur le communisme de conseils, dans une société égalitaire débarrassée des rapports marchands, et sur la révolution de la vie quotidienne :
- autogestion généralisée, sur des bases égalitaires,
- suppression des rapports marchands,
- abolition du spectacle en tant que rapport social,
- participation des individus,
- réalisation et l'épanouissement de l'individu,
- abolition du travail en tant qu'aliénation et activité séparée de la vie.

Le mouvement de mai 68 s'avère, par bien des aspects, être une confirmation des thèses et de l'action de l'Internationale situationniste qui se dissout en 1972. De nos jours, plusieurs organisations du mouvement altermondialiste puisent une partie de leurs idées dans la philosophie situationniste.
    Définition du situationnisme par les situationnistes :
    "Vocable privé de sens, abusivement forgé par dérivation du terme précédent. Il n'y a pas de situationnisme, ce qui signifierait une doctrine d'interprétation des faits existants. La notion de situationnisme est évidemment conçue par les anti-situationnistes." (Internationale Situationniste)



Accueil     Dictionnaire     Haut de page