La Toupie  >  Dictionnaire  >  Anarchisme > Historique de l'anarchisme

"Toupictionnaire" :
Le dictionnaire de politique


Historique de l'anarchisme



Historique de l'anarchisme


William Godwin (1756-1836), avec son "Enquête sur la justice politique et son influence sur la morale et le bonheur" (1793) inspirée de la Révolution française, est un précurseur de l'anarchisme politique.

Max Stirner (1806-1856), auteur de "L'Unique et sa propriété" (1845) et dont l'oeuvre fut longtemps oubliée, est considéré comme l'un des fondateurs de l'anarchisme individualiste.

Joseph Proudhon (Qu'est-ce que la propriété, 1840), Mikhaïl Bakounine (L'Etat et l'Anarchie 1873), Piotr Kropotkine (L'Anarchie, sa philosophie, son idéal, 1896), Malatesta et Voline sont les principaux théoriciens de l'anarchisme.

Le mouvement anarchiste se développe rapidement dans la seconde moitié du XIXe siècle. Largement représentés au sein de la 1ère Internationale, les socialistes libertaires (avec Proudhon et Bakounine) prônent le fédéralisme et luttent contre le centralisme autoritaire défendu par Marx. Les anarchistes sont finalement exclus en 1872 de la 1er Internationale et fondent l'Internationale anti-autoritaire (Congrès de Saint-Imier, 1872).

Dans les années 1880-1900, des anarchistes mettent en oeuvre la "propagande par le fait" qui prend la forme de terrorisme visant à faire tomber un pouvoir oppresseur. Les attentats en Europe se multiplient (Sadi Carnot en 1894, Elisabeth d'Autriche en 1898 ou Humbert Ier d'Italie en 1900).

Les attentats ont été le fait d'une minorité. En fait, beaucoup d'anarchistes se trouvent parmi les ouvriers et influencent fortement le syndicalisme (anarcho-syndicalisme)

Le mouvement anarchisme réapparaît après la Première Guerre mondiale en Ukraine (1918), en Bavière (1919) et Russie (1921) où il est écrasé par la Tcheka.

L'anarchisme est très florissant en Espagne dans les années 1930 (La CNT, Confédération nationale du travail, syndicat libertaire, représente près de 1,5 million d'adhérents) et joue un rôle important durant la Guerre civile.

En France, la révolte de Mai 1968, spontanée, libertaire et anti-autoritaire qui conteste l'ordre bourgeois, marque un renouveau de la pensée et des formes d'expression de l'anarchisme.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page