La Toupie  >  Dictionnaire  >  Antispécisme

"Toupictionnaire" :
Le dictionnaire de politique


Antispécisme


"Depuis Darwin, les scientifiques admettent qu'il n'y a aucune différence essentielle "magique" entre les humains et les autres animaux, biologiquement parlant. Pourquoi, dès lors, faisons-nous moralement une distinction radicale ? Si tous les organismes sont sur un seul continuum biologique, nous devrions aussi être sur ce même continuum."
Richard D. Ryder - Speciesism, 1970


Définition d'antispécisme


Etymologie : composé du préfixe d'origine grec anti-, contre, opposé à, et de spécisme de l'anglais speciesism, créé à partir du latin species, espèce, aspect, apparence, avec le suffixe -ism.

L'antispécisme est la lutte contre le spécisme, ainsi que l'idéologie qui s'y oppose.

Ce courant de pensée, apparu dans les années 1970, affirme que l'espèce ne devrait pas être un facteur déterminant pour le traitement d'un individu. Il combat, en particulier, toute forme d'exploitation et de maltraitance des animaux par les êtres humains. Pour la philosophe Chantal Delsol l'antispécisme est "l'idée selon laquelle la distinction entre les animaux et les hommes équivaudrait à une forme de racisme."

L'antispécisme récuse toute forme de catégorisations du règne animal, comme, par exemple les distinctions entre animaux sauvages ou domestiques, nuisibles ou utiles, ou bien de compagnie qui permettent de légitimer des traitements différenciés entre les êtres et les groupes ainsi établis. Il s'oppose à la domination de l'Homme sur l'animal et aux conceptions philosophiques qui invitent les Hommes à prendre possession de la Nature.


Un antispéciste est un partisan de l'antispécisme.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page