La Toupie  >  Dictionnaire  >  Greenblaming

"Toupictionnaire" :
Le dictionnaire de politique


Greenblaming

"La construction de l'épouvantail écologique"



Définition de greenblaming


Etymologie : composé de l'anglais green, vert (dans le sens écologie) et de blaming, du verbe to blame, blâmer, reprocher.

Le néologisme greenblaming (ou green-blaming) est utilisé pour désigner la tendance qui consiste à faire de l'écologie le bouc-émissaire de toutes les difficultés et crises économiques. Faisant fait écho au concept de greenwashing, le greenblaming a une connotation négative pour dénoncer l'attitude de ceux qui critiquent les politiques environnementales ambitieuses qui seraient responsables de tous les maux.

Apparu il y a quelques mois sur les réseaux sociaux, le terme greenblaming a été repris en janvier 2024 par le collectif "Construire l'écologie" dans sa note Greenblaming, "La construction de l'épouvantail écologique", où il est défini comme "l'utilisation d'arguments fallacieux ou partiels imputant à une politique de transformation écologique des torts qui en légitimeraient l'arrêt".

Cette attitude permet d'éviter de nier les crises environnementales afin de ne pas perdre en crédibilité. Elle s'attaque aux plans d'action qui vont à l'encontre du statu quo et qui sont perçus comme un obstacle au développement économique, ce qui peut conduire à l'inaction écologique.

Les acteurs du geenblaming, principalement les droites et extrêmes droites européennes, s'abstiennent de s'opposer directement à la transformation écologique. Ils misent plutôt sur la récupération électorale du mécontentement de tous ceux qui se sentent brimés par les plans d'action d'une prétendue "écologie punitive" qui favoriserait les inégalités sociales.

Exemples de mesures ou de politiques contestées par le "greenblaming" :
  • Les ZFE (Zones à faibles émissions),
  • La fin des voitures thermiques;
  • La lutte contre l'artificialisation des sols,
  • La promotion des pompes à chaleur,
  • L'interdiction des pesticides, du glyphosate, etc.,
  • Le rejet des méga-bassines,
  • La taxe carbone.

Publié le 10 février 2024



Accueil     Dictionnaire     Haut de page